Jake Paul et Triller contribuent un total de 30 000 $ au GoFundMe du combattant UFC


Le poids mouche féminin de l'UFC, Sarah Alpar, s'est réveillé mercredi matin avec un long chemin à parcourir avant d'atteindre son objectif GoFundMe. Dans l'après-midi, cependant, elle l'a éclipsé.

Alpar, qui doit combattre Erin Blanchfield à l'UFC Fight Night le 18 septembre, a lancé la campagne GoFundMe (Aidez Sarah « Too Sweet » à devenir une championne de l'UFC) vendredi dernier pour payer les frais de camp d'entraînement et les frais de subsistance. Dans une vidéo Instagram, elle a expliqué à quel point la collecte de fonds était importante pour sa carrière.

« Je veux aller aussi loin à l'UFC, et je ne peux pas le faire sans vous et ma tribu » Too Sweet «  », a déclaré Alpar.

Dans une tournure inattendue des événements, Alpar a atteint mercredi son objectif de 30 000 $ le 1er décembre grâce à deux grosses sommes. Tout d'abord, Alpar a reçu un don de 5 000 $ de YouTuber Jake Paul, qui en a profité pour critiquer une fois de plus le salaire des combattants de l'UFC. Plus tard dans la journée, un don de 25 000 $, qui s'est révélé provenir de l'ancien promoteur de Paul, Triller Fight Club.

« Nous sommes honorés d'aider Sarah alors qu'elle poursuit sa marche vers le titre de championne du monde », a déclaré Peter Kahn, directeur de la boxe de Triller. dit dans un communiqué. « Sarah et de nombreux combattants de l'UFC sous-payés commencent à être désavantagés lorsqu'ils doivent occuper plusieurs autres emplois tout en soumettant leur corps et leur cerveau à l'entraînement le plus rigoureux qu'on puisse imaginer. C’est triste de voir des combattantes aussi talentueuses gagner moins que les filles de la carte ring/round UFC. »

Le don de Triller et les mots de choix de Kahn sur la rémunération des combattants de l'UFC font suite à la promotion étant en désaccord avec le président de l'UFC, Dana White, qui a bloqué un projet de match de boxe entre Oscar De La Hoya et Georges St-Pierre. White pourrait le faire parce que le contrat UFC de l'ancien double champion à la retraite reste gelé, ce qui signifie qu'il ne pourrait se battre pour une autre promotion qu'avec l'approbation de l'UFC.

Dans son appel à l'aide financière, Alpar a déclaré qu'elle passait « au moins plus de 65 heures par semaine » entre le travail, l'école et la formation MMA. Elle est également mère d'un jeune garçon.

Alpar, 30 ans, est une ancienne championne des poids coq féminin de la LFA qui a signé avec la promotion après une victoire de la série Contender de Dana White en août 2019. Elle a fait ses débuts à l'UFC en septembre 2020 lorsqu'elle a été achevée par Jessica-Rose Clark.

Leave A Comment