Irene Aldana veut donner une nouvelle option à Amanda Nunes


ABU DHABI – La principale critique du règne d'Amanda Nunes en tant que championne des poids plume et des poids coq de l'UFC – si vous pouvez en désigner une – est tout simplement le manque de compétition fraîche et excitante à défier pour ses ceintures.

Irene Aldana espère changer le récit en battant Holly Holm samedi à l'UFC sur l'événement principal ESPN 16.

Aldana (13-5 MMA, 6-5 UFC) a récemment fait grimper le classement des poids coq féminins, et une victoire sur l'ancienne championne de l'UFC Holm (12-5 MMA, 5-3 UFC) ferait des merveilles pour son CV . Nunes (20-4 MMA, 13-1 UFC) devrait actuellement défendre son titre des poids plumes contre Megan Anderson à l'UFC 255 en décembre, et Aldana veut être la candidate claire pour le combat après cela à 135 livres.

« Je suis confiant maintenant », a déclaré Aldana aux journalistes, y compris MMA Junkie, lors de l'UFC de mercredi lors de la journée des médias ESPN 16. «Je n’ai pas encore gagné le combat mais je suis confiant maintenant. Je sais que j'ai le niveau, je sais que j'ai les compétences et je sais que je vais m'améliorer encore plus quand j'aurai le temps et que je serai prêt pour Amanda le moment venu.

«Nous allons lui donner de bonnes options à 135. Nous n’avons pas fini, nous devenons plus forts et la concurrence s’accroît à 135. Elle peut encore être occupée à 145 ans, alors tout ce qu’elle veut faire.»

L'UFC sur ESPN 16 a lieu au Flash Forum sur l'île de Yas. La carte principale est diffusée sur ESPN et diffusée sur ESPN + après les préliminaires sur ESPN +.

Aldana et Holm devaient à l'origine faire la une de l'événement du 1er août de l'UFC à Las Vegas, mais Aldana a contracté COVID-19 moins de deux semaines plus tard, et le concours a été reporté. Ce n'était pas une période facile pour elle face au coronavirus, a-t-elle déclaré, mais en fin de compte, le combattant mexicain l'a surmonté.

«J'ai eu un très mauvais moment avec COVID», a déclaré Aldana. «Un très, très mauvais moment. J'étais vraiment malade et je ne pouvais pas bien respirer et j'avais mal à la tête et j'avais une température (élevée) et tous les symptômes. J'étais en bonne santé et prêt à combattre cinq rounds, puis une semaine avant de tomber malade. Certaines personnes ont confiance en elles parce qu’elles sont en bonne santé, parce qu’elles n’ont pas d’autre maladie. Mais ce n’est pas vrai. Nous devons prendre soin de nous-mêmes et prendre soin des autres. C'était difficile. J'ai passé deux semaines à passer du bon temps avec COVID. »

Bien que le retard de combat lié au coronavirus ait ralenti l'élan créé par Aldana dans une percée en 2019, où elle a clôturé avec un Ketlen Vieira contrarié à l'UFC 245 pour l'élever dans ce match. Cela fait plusieurs mois depuis, mais Aldana a déclaré qu'elle était toujours confiante.

«2019 a été une année très chargée et j'ai combattu quatre fois en huit mois et j'ai beaucoup appris de cette époque», a déclaré Aldana. «Gagner ou perdre des combats, j'ai beaucoup appris. J'ai évolué à cette époque très rapidement. J'ai l'impression que depuis le premier combat à l'UFC par rapport au dernier combat, j'ai beaucoup changé et j'ai beaucoup appris et j'ai combattu l'un des plus grands défis de la division à Ketlen et ce fut une grande victoire pour moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.