City Kickboxing arrête le déménagement prévu aux États-Unis et restera en Nouvelle-Zélande



L'entraîneur-chef de City Kickboxing, Eugene Bareman, est ravi que le changement apporté par la Nouvelle-Zélande à la réglementation COVID-19 permette à ses combattants de rester dans leur pays d'origine, plutôt que de déménager aux États-Unis afin de s'entraîner pour les combats.

Au lendemain de l'UFC 266, l'un des élèves vedettes de Bareman, Dan Hooker, a révélé que le plan était que City Kickboxing déménage aux États-Unis car il était devenu extrêmement difficile de réserver et de s'entraîner pour des combats en Nouvelle-Zélande.

« Définitivement, nous avons eu la discussion en équipe maintenant. Il y a beaucoup de gens qui en ont parlé ou qui y ont pensé, moi-même de faire un pas aux États-Unis. Mais maintenant, nous avons eu la discussion en équipe. Nous sommes en quelque sorte en train de planifier la logistique de celui-ci. Évidemment, cela va être laissé à nos entraîneurs, mais oui, il semble que moi et la famille déménagerons aux États-Unis avec l'équipe. Cela doit arriver. Ce dernier devenait un peu fou.

City Kickboxing reste en Nouvelle-Zélande

Lors d'une récente interview avec Combat TV, Bareman a révélé que lui et son équipe avaient mis de côté leur projet de déménager à l'étranger après que le gouvernement néo-zélandais a assoupli la réglementation COVID-19.

« Nous allons maintenant pouvoir rentrer chez nous plus rapidement que nous ne l'avons jamais été au cours des 2 dernières années, ce qui est presque immédiatement et nous devrons ensuite mettre en quarantaine la moitié de ce que nous avons fait », a déclaré Bareman. . « Et nous pouvons le faire à la maison ! Ce qui fait vraiment toute la différence… donc il n'y a pas vraiment de raison d'aller à l'étranger (pour organiser des camps d'entraînement)… donc pour l'instant, je suis un homme très heureux.

Le grand patron de City Kickboxing est heureux que Hooker et tous ses autres combattants ne soient plus dans les limbes et puissent rester à la maison.

« Eh bien, Dan était dans les limbes. Dan était dans les limbes parce que toute l'équipe était dans les limbes », a déclaré Bareman. « Maintenant, nous avons des dates auxquelles nous pouvons rentrer chez nous, et nous pouvons entrer et sortir du pays librement, il n'est donc pas nécessaire d'être à l'étranger… tous ceux qui s'entraînaient à l'étranger rentrent maintenant chez eux… (auparavant) nous aurions fait ce que nous devait faire (déménager à l'étranger), mais cela aurait été regrettable. (Transcrit par Sportskeeda)

Pensez-vous que City Kickboxing déménagera un jour ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *