Nous n'allons jamais le voir, malheureusement



Ancien champion des poids moyens et welters de l'UFC, Georges St-Pierre semble s'intéresser au défi présenté par l'ancien détenteur d'or des poids légers, le récemment retraité, Khabib Nurmagomedov, bien qu'avoué, presque à contrecœur, qu'un jumelage des deux ne se matérialiserait jamais – une situation décrit comme « malheureux«  » ».

Dernière compétition à l'UFC 217 en novembre 2017, St-Pierre a pris une pause de quatre ans de l'Octogone et du sport – de retour dans un événement principal pour le titre des poids moyens contre le champion de l'époque, Michael Bisping – en tête d'affiche d'un pay-per au Madison Square Garden. -voir la carte.

Semblant ne jamais perdre une étape dans son temps loin des arts martiaux mixtes professionnels, St-Pierre est devenu un champion des deux poids sous la bannière de l'UFC via une victoire étranglée au quatrième tour contre Bisping, avant d'abandonner le titre plus tard cette année-là avant un combat d'unification avec Robert Whittaker – citant une bataille en cours contre la colite ulcéreuse.

Depuis, St-Pierre, qui a annoncé sa retraite des arts martiaux mixtes lors d'une conférence de presse en février 2019 dans son Canada natal, a été intronisé au Temple de la renommée de l'UFC en mai de l'année dernière en tant que membre de l'aile moderne des talents de l'organisation. .

Pour Nurmagomedov, le spécialiste du sambo du Daghestan a mis un terme à sa carrière professionnelle parfaite de 29-0 immédiatement après sa victoire en unification du titre des poids légers contre Justin Gaethje en octobre dernier sur « Fight Island » après le décès de son père Abdulamanap Nurmagomedov en raison de problèmes de santé résultant d'un combat de COVID-19.

Apparaissant lors d'une récente interview avec Rapport du blanchisseur journaliste, Tom Taylor —  St-Pierre a abordé la perspective d'un super-combat potentiel contre Nurmagomedov et a expliqué comment le délai qui aurait été un combat bien reçu était un problème pour la promotion, et comment le couple ne se matérialisera probablement jamais.

« Je crois que si vous faites ce combat (avec Khabib Nurmagomedov) 10 fois, cela pourrait être 10 résultats différents – mais nous ne le verrons jamais, malheureusement,», a expliqué St-Pierre. « Le timing était un problème avec l'UFC. C'est malheureux, mais cela pourrait être considéré comme positif que nous ayons tous les deux terminé notre carrière avec un grand héritage, et rien n'a été entaché – donc c'est bien. » (H/T BJPENN.com)

Après sa victoire sur Bisping, St-Pierre était également lié à des rencontres potentielles avec le champion des poids welters de l'époque, Tyron Woodley, ainsi qu'à un retour potentiel l'année suivante contre le récent long métrage de l'UFC 263, Nate Diaz – cependant, les deux couples n'ont jamais réussi à arriver à réalisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *