L'USADA autorise Rob Font après une enquête sur les cosmétiques


Le concurrent des poids coq de l'UFC, Rob Font, a été autorisé par l'Agence antidopage des États-Unis après qu'un résultat défavorable à un test de dépistage de drogue ait été causé par une substance interdite.

Le test, qui était positif pour l'acide 4-chloropénoxyacétique (4-CPA), provenait d'un échantillon d'urine en compétition collecté le 22 mai, la nuit où Font (19-4 MMA, 9-3 UFC) a battu l'ancien champion des poids coq UFC Cody Garbrandt par décision unanime à l'UFC Fight Night 188.

Selon le manager et entraîneur-chef de Font, Tyson Chartier, le test positif les a pris au dépourvu et a envoyé l'équipe dans une frénésie. Après avoir documenté chaque produit consommé ou utilisé par la police, a déclaré Chartier, l'équipe a compilé les données et soumis un document de 35 pages à l'USADA qui répertorie tout.

Auparavant interdit, le 4-CPA est un métabolite du méclofénoxate, un stimulant interdit par l'USADA. À la suite d'une étude de janvier 2021, l'Agence mondiale antidopage a récemment déterminé un seuil de 1000 ng/ML de 4-CPA. L'idée était que le 4-CPA ne pouvait être trouvé que dans le système en raison du méclofénoxate

Après une enquête plus approfondie et une étude de tests positifs similaires chez les athlètes au cours des derniers mois, l'USADA a identifié la chlorpensine, un conservateur cosmétique non interdit que l'on trouve couramment dans les shampooings et les lotions, a été utilisé dans de nombreux cas.

D'autres études entre l'USADA et quatre laboratoires accrédités par l'AMA ont déterminé que la chlorpensine peut également se métaboliser en 4-CPA. Autrement dit, le 4-CPA peut provenir de substances autres que le méclofénoxate interdit.

C'était la détermination de l'USADA, et l'affirmation de l'équipe de Font, que les produits cosmétiques utilisés pendant la semaine de combat étaient à blâmer pour le test positif. En raison des résultats et de l'absence de méclofénoxate dans les tests, l'USADA a innocenté Font de tout acte répréhensible, car le test positif provenait d'une substance autorisée.

« Sur la base de ce qui précède (preuve), l'USADA est convaincue que le ou les produits que vous utilisiez (avant votre prélèvement d'échantillons) qui contenaient de la chlorphensine en tant qu'ingrédient étaient la cause de votre test positif », a écrit l'USADA dans une lettre à Font. « Par conséquent, parce que l'USADA a conclu que votre test positif était causé par une substance non interdite, l'affaire sera classée comme non-violation. »

Alors que Font est décroché avec l'USADA, la Nevada Athletic Commission n'a pas encore levé sa suspension temporaire sur Font. La commission attend l'approbation du Laboratoire de recherche et de technologie en médecine du sport (SMRTL), le laboratoire qu'elle utilise pour ses tests de dépistage de drogue.

Bien que la possibilité que Font soit retirée de la réunion mensuelle du CNA de mardi était là, Chartier a choisi d'être transparent avec le public sur ce qui s'est passé dans le but de ne transmettre aucun acte répréhensible. Chartier a ajouté qu'il espère que l'affaire pourra servir d'exemple afin que les règles puissent être modifiées de manière universelle dans les efforts antidopage.

« Nous devons maintenant être patients et laisser la Nevada State Athletic Commission faire preuve de diligence raisonnable pour aller de l'avant », a déclaré Chartier dans un communiqué de vendredi. «Le NSAC a tous les faits ci-dessus dans cette affaire, mais ne l'a pas encore clos. Comme pour tout athlète dans un dossier ouvert, Rob purgera une suspension temporaire jusqu'à ce que le dossier soit clos. Comme nous l'avons fait tout au long de ce processus, nous coopérerons de toutes les manières, façonner et former avec eux. Notre attente est qu'une fois la méthodologie de test proposée et mise en œuvre par SMRTL, Rob sera autorisé par le NSAC et sa suspension sera levée.

Une copie complète de la déclaration de Chartier, ainsi que la lettre d'autorisation de l'USADA, peuvent être lues ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *