« Je me suis figé un peu » – Raoni Barcelos « ne blâmera pas les juges » pour la défaite de l'UFC contre Valiev


Aussi décevant soit-il, le poids coq Raoni Barcelos ne contestera pas sa défaite par décision majoritaire face à Timur Valiev à l'UFC Vegas 30. Bien que la défaite ait mis fin à une séquence de cinq victoires consécutives pour le Brésilien dans l'Octogone, il ne blâme personne d'autre que lui-même pour le résultat frustrant.

Dans une interview avec Ag Fight, Barcelos a expliqué qu'il se méfiait trop du jeu au sol de son adversaire, ce qui le rendait moins agressif que lui-même. Au lieu de trop se soucier du résultat ou de chercher quelqu'un à blâmer, Raoni préfère se concentrer sur lui-même et revenir plus fort lors de sa prochaine sortie.

« Si je l'avais fait différemment, nous n'aurions pas cette discussion maintenant. S'il obtient le feu vert, je ne blâmerai pas les juges, j'analyserai ce que j'ai fait. Il me manquait quelque chose pour gagner le combat. S'ils lui ont donné un 10-9 ou un 10-8 dans un tour, il ne sert à rien d'être en désaccord. Je dois utiliser cette défaite en ma faveur et revenir plus fort.

« Ce n'était pas mon cardio (la raison de la perte). » Barcelos a continué. «C’était ma stratégie pendant le combat. Je n'étais pas le même qu'au premier tour, mais lui non plus. Il était plus intelligent que moi, cependant, il amplifiait son volume de frappe et je me figeais un peu avec mes coups de pied. J'étais trop méfiant avec mes coups de pied, j'avais peur des retraits et je n'ai pas fait grand-chose.

Avant sa défaite contre Valiev, Barcelos (16-2) était sur une séquence de cinq victoires consécutives à l'UFC, avec des victoires sur Kurt Holobaugh, Chris Gutierrez, Carlos Huachin, Said Nurmagomedov et plus récemment, en novembre 2020, Khalid Taha. Trois de ces victoires ont été remportées par élimination directe ou par soumission et les deux autres par décision unanime.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *