Charles Oliveira dit qu'il mettrait KO Conor McGregor, Dustin Poirier


Après avoir remporté le titre UFC des poids légers avec une victoire par élimination directe, Charles Oliveira n'a aucun doute qu'il peut se tenir avec n'importe qui dans la division.

Oliveira (31-8 MMA, 19-8 UFC) est peut-être connu comme un as du jiu-jitsu, mais le leader de tous les temps de l'UFC en matière de victoires par soumission a éliminé trois de ses cinq derniers adversaires, dont Michael Chandler pour revendiquer le poids léger vacant. titre à l'UFC 262.

Les attaquants prolifiques Dustin Poirier (27-6 MMA, 19-5 UFC) et Conor McGregor (22-5 MMA, 10-3 UFC) se disputent actuellement la place de candidat numéro un, qui participeront à un combat de trilogie qui fait la une de l'UFC. 264 le 10 juillet.

Mais quel que soit le vainqueur, Oliveira est convaincu qu'il peut également l'assommer.

« Je ne choisis jamais d'adversaires », a déclaré Oliveira. « Je suis toujours prêt à me battre. Ce sont deux grands noms du sport, les poids légers. Tout le monde sait qu'un combat avec Conor a beaucoup d'argent et un avec Dustin pas tellement, mais ce sont deux grands adversaires. Je ne choisis pas mes combats. Je serai prêt. Je crois vraiment en mon jiu-jitsu contre l'un d'eux, mais quelque chose me dit que si je les combattais, je les mettrais tous les deux KO. Je me sens bien. (H/T UOL Esporte, traduction via BJPenn.com).

Chargement
Chargement…

S'il y a déjà eu un coup sur le jeu d'Oliveira dans le passé, c'était sa capacité à gérer la pression. Dans ses défaites contre Paul Felder, Ricardo Lamas et Anthony Pettis, Oliveira était en contrôle jusqu'à ce que ses adversaires parviennent à le briser et à renverser la vapeur en l'arrêtant.

Mais s'entraînant sous la tutelle de Diego Lima à la célèbre Chute Boxe Academy, la frappe d'Oliveira a amélioré les sauts et les limites et il pense que ses compétences à multiples facettes le rendent encore plus dangereux aux pieds.

« Il y a quelques années, Charles était le gars du jiu-jitsu qui avançait, s'était fait battre et avait un peu peur », a déclaré Oliveira. «Aujourd’hui, je n’ai pas peur de combattre ces gars-là. Ce qui est drôle, c'est que quand je commence à me battre, ils essaient de me rabaisser – de faire ce que je connais le mieux. Cela montre à quel point j'évolue sur mes pieds. Ce sera certainement un grand combat. Charles, aujourd'hui, n'est pas un combattant de jiu-jitsu. C'est un combattant complet, à la fois debout et au sol. Mais je pense que tout le monde sera éliminé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *