« Le boom primaire l'a poussé » – Stephens de l'UFC défend la poussée de pesée, dit qu'il a une victoire sur Klose


Les poids légers Jeremy Stephens et Drakkar Klose devaient faire partie de l'UFC Vegas 24 en avril. Mais le combat a fini par être abandonné après que Stephens ait poussé Klose lors des pesées, provoquant une commotion cérébrale et une entorse au cou sur ce dernier.

Deux mois plus tard, ‘Lil Heathen’ prend la parole. Comme il l'a dit à MMA Junkie dans une récente interview, « c'était juste une expérience ».

« J'ai été payé un peu d'argent juste pour aller peser », a déclaré le vétéran de 35 ans. «Je me suis présenté, et il ne l'a pas fait, vous savez?

«Je n'aurais jamais pensé qu'une poussée irait aussi loin. Je ne pensais pas qu'il allait agir comme ça, répondre comme ça et venir à l'UFC comme ça et en faire tout un spectacle. D'après ce que j'ai entendu, j'ai l'impression que Dana m'a soutenu, l'entreprise m'a soutenu.

« J'ai raté une occasion d'aller là-bas et de jouer. A tous les niveaux, je peux le regarder en toute transparence. Je suis très totalement cool avec exactement ce que j'ai fait. Je suis un combattant. Je suis primordial dans ces moments-là.

Stephens a également donné sa propre histoire sur ce qui a conduit à la poussée, ce qui fait finalement porter la responsabilité à Klose.

« Monte ou pas, les mains derrière le dos, mets ton nez à nez avec moi, tu as d'abord rompu la conduite. Je ne suis pas venu vers toi, dit-il. « Et si vous regardez une vidéo, il coupe la bague. Et je pouvais le voir dans ses yeux. Il veut venir vers moi.

« Et quelques jours avant cela, nous étions à l'UFC PI, 'Hé, quoi de neuf ?' Sa femme ou sa petite amie ou sa fiancée était comme, 'Hé, quoi de neuf ?' Toute son équipe était cool, mais je pouvais voir qu'il était gentil de devenir fou là-dedans, et il est en quelque sorte en train de couper.

«Au fur et à mesure que je me rapprochais, il continue en quelque sorte et se rapproche de plus en plus. C'était juste un instinct primitif de repousser cette mère.

« Est-ce que j'aurais aimé y être allé et le mettre en valeur ? Je veux dire, qu'est-ce que tu penses que j'allais faire ? J'allais essayer de le cogner samedi. Je veux dire, tu sais comment je descends.

« Et il ne s’est pas présenté, et c’est tout. J'ai reçu un appel de l'UFC, et nous avons un autre combat, passez à autre chose. Que puis-je dire ? C'était juste une expérience.

L'équipe de Klose a récemment déclaré au MMA Junkie qu'il était toujours sous le choc de la commotion provoquée par la poussée. Mais pour Stephens, tout cela n'est qu'un « tas d'excuses ».

« Je ne sais pas ce qui se passe avec lui », a déclaré Stephens. «Il a été assommé assez mal le combat précédent. Si l'UFC ne couvrait pas sa couverture, ce n'est pas la façon de procéder. Tendez la main, appelez le f—ng medical (équipe) si vous êtes vraiment blessé.

« Je n’ai pas l’impression d’avoir causé une commotion cérébrale. Il n'était tout simplement pas prêt. Je suis venu trop affamé.

« Si vous regardez ses interviews, ses camps d'entraînement. Il s'occupe de ces blessures. Il a un tas d'excuses et de conneries. Si vous regardez mes interviews, je parlais de ma mère. Je viens ici affamé. Je n'ai pas combattu depuis un an. Je suis fou de cette séquence de défaites.

« Je viens manger. Genre, je vais te bouffer. Je vais t'assommer, je vais te commotionner.

« J'ai l'impression que ma présence et le BOOM primal l'ont poussé. Je l'ai vu dans ses yeux, mon frère, à ce moment-là et là, j'ai su. D'un combattant et d'un homme à un homme, quand vous vous retrouvez face à face avec quelqu'un, vous savez juste, 'Je t'ai eu.' Il ne s'est pas présenté. J'avais l'impression d'être venu trop affamé, trop primitif.

L'UFC n'a jamais confirmé si le combat sera reloué ou non. Mais avec le sentiment qu'il avait déjà « gagné » le combat, Stephens regarde déjà au-delà du match.

« C'est un combat que j'ai gagné. J'ai gagné. J'ai été payé un peu d'argent. J'ai l'impression d'avoir gagné. Je me suis présenté. Il ne l'a pas fait. Il disait : « Oh, je vais faire ceci, faire cela. » Il pleurait. Mon frère, tu aurais dû te montrer et te battre. Mais il ne l'a pas fait.

« Je n'ai aucune rancune envers 'Jaffar' ou quiconque dans son équipage. Je suis passé à autre chose. Je suis en paix avec moi-même. Je suis très heureux de la façon dont je me suis présenté, principalement prêt à se battre.

« Tu sais, Dana dit que je suis un sauvage. Je suis là pour me battre. Vous pouvez juste dire, encore une fois, par mon interview, que je me suis présenté affamé. J'ai conquis. J'ai gagné. »

Stephens doit maintenant affronter l'ancien champion KSW Mateusz Gamrot à l'UFC Vegas 26 le 17 juillet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *