« Je suis arrivé affamé. J'ai conquis. J'ai gagné'


Jeremy-Stephens-Drakkar-Klose
Crédit photo : MMA Mania

Jeremy Stephens n'était qu'à un jour d'entrer dans l'Octogone avec Drakkar Klose dans ce qui aurait été sa dernière sortie.

En tant que l'un des athlètes les plus anciens de l'UFC, Stephens a pratiquement tout vu – mais avoir un combat annulé via shove était une nouvelle expérience. Stephens a fini par devenir physique avec son adversaire potentiel lors des pesées avant l'UFC Vegas 24. En conséquence, les deux n'ont jamais pu se battre.

« Je ne pensais pas qu'il allait agir comme ça, répondre comme ça et venir à l'UFC comme ça et en faire tout un spectacle », a déclaré Stephens à MMA Junkie. « D'après ce que j'ai entendu, j'ai l'impression que Dana (White) m'a soutenu, l'entreprise m'a soutenu.

«J'ai raté une occasion d'y aller, de jouer. A tous les niveaux, je peux le regarder en toute transparence. Je suis très totalement cool avec exactement ce que j'ai fait. Je suis un combattant. Je suis primordial dans ces moments-là.

La poussée de Stephens sur Klose avait tellement de force derrière elle qu'elle a provoqué un effet semblable à un coup du lapin, laissant Klose diagnostiqué avec une commotion cérébrale et une entorse cervicale du cou. L'explication de Stephens sur la raison pour laquelle il a poussé Klose était due au fait que son adversaire avait « rompu sa conduite » et lui avait fait face.

« Lil Heathen » a noté que plus tôt dans la semaine, tout était bon et cool entre lui, Klose, et la petite amie de Klose, Cortney Casey. Sur le moment, son instinct primitif s'est déclenché lorsqu'il a pu voir que Klose « devenait fou ». Klose n'a pas encore été réservé pour un combat depuis et Stephens n'a aucun intérêt à essayer de le refaire.

« Je ne sais pas ce qui se passe avec lui », a déclaré Stephens. «Il a été assommé assez mal le combat précédent. Si l'UFC ne couvrait pas sa couverture, ce n'est pas la façon de procéder. Tendez la main, appelez le putain de médecin (équipe) si vous êtes vraiment blessé. Je n'ai pas l'impression d'avoir causé une commotion cérébrale. Il n'était tout simplement pas prêt. Je suis venu trop affamé. Si vous regardez ses interviews, il change de camp. Il s'occupe de ces blessures. Il a un tas d'excuses et de conneries. Si vous regardez mes interviews, je parlais de ma mère. Je viens ici affamé.

« C'est un combat que j'ai gagné. J'ai gagné. J'ai été payé un peu d'argent. J'ai l'impression d'avoir gagné. Je me suis présenté. Il ne l'a pas fait. Il disait : « Oh, je vais faire ceci, faire cela. » Il pleurait. Mon frère, tu aurais dû te montrer et te battre. Mais il ne l'a pas fait. Je n'ai aucune rancune envers 'Jaffar' ou quiconque dans son équipage. Je suis passé à autre chose. Je suis en paix avec moi-même. Je suis très heureux de la façon dont je me suis présenté, principalement prêt à me battre.

Depuis l'incident, une règle a été mise en place selon laquelle les combattants ne sont plus autorisés à se toucher pendant la pesée, sinon leur combat sera annulé ainsi que des suspensions et des amendes.

Stephens a actuellement une fiche de 0-4 et un sans-concours à ses cinq dernières sorties. Il affronte l'ancien champion KSW Mateusz Gamrot le 17 juillet à Las Vegas.

Cet article est apparu en premier sur BJPENN.COM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *