« Coup de pied de champignon » expliqué – Daniel Rodriguez parle du conseil de Schilling à l'UFC Vegas 23: Vettori contre Holland


Peut-être qu'il y avait un peu de magie supplémentaire dans le camp d'entraînement de Daniel Rodriguez pour l'UFC Vegas 23: Vettori contre Holland. «D-Rod» a mis sur pied une clinique absolue contre son adversaire, le combattant d'action puissant Mike Perry pour ouvrir la carte principale de l'événement sur ABC.

Au moment où la dernière cloche a sonné, Rodriguez a été crédité d'avoir atterri 129 des 235 frappes importantes lancées. Un clip à 54%, d'autant plus impressionnant si l'on considère qu'il a mangé moins de la moitié moins de coups en retour.

La seule chose que Rodriguez n’a pas atterri, cependant, était le mystérieux «coup de pied aux champignons», réclamé par le cornerman Joe Schilling entre les deuxième et troisième tours. Avec le combattant du BMF Ranch dominant le combat, Schilling a donné une instruction directe à son athlète: «Vous vous souvenez de ce coup de pied du ranch, quand nous étions sur les champignons? Le coup de pied tournant. Jette cette merde.

Rodriguez a parlé aux journalistes de l'instruction de coin après le combat, y compris ce qu'est le «coup de pied de champignon» (comme il l'appelait) et pourquoi il ne l'a pas lancé.

« Oui. Très bien, je vais être réel », a expliqué Rodriguez. «Cette fois, nous étions sur des champignons et je faisais des trucs de karaté bizarres, fous et tournants. Mec, c'était fou. Donc, nous avions travaillé là-dessus; c’est à peu près juste un coup de pied au talon. Il voulait que je le lance, mais j'avais tellement de succès avec mes mains que je ne l'ai tout simplement pas fait. Mais, oui, vous le verrez un jour. Le coup de pied aux champignons! Le coup de pied aux champignons!

Rodriguez a remporté la victoire par décision unanime pour sa performance contre Mike Perry, attrapant un 30-27 sur deux cartes de pointage et un 30-26 du juge restant. Cette victoire a fourni un rebond bien nécessaire après sa première défaite dans l'Octogone, une décision très mince pour Nicolas Dalby de retour à l'UFC 255 en novembre de l'année dernière. La défaite était la deuxième consécutive de Perry et sa septième lors de ses dix derniers combats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *