John Lineker pense que la sortie de l’UFC était «juste» et «ne peut pas se plaindre»: «Je ne peux que les remercier»


L'ancien prétendant poids coq et poids mouche de l'UFC, John Lineker, n'a aucune rancune quant à sa libération de la promotion en 2019. Après avoir perdu du poids quatre fois au cours de son passage et abandonné une décision partagée à Cory Sandhagen lors de sa dernière sortie pour la société, «Hands of Stone» a été coupé et rapidement récupéré par ONE en juillet de la même année.

Maintenant avec deux victoires à son actif dans sa nouvelle maison, Lineker ne veut rien d'autre que devenir un champion dans la nouvelle promotion. Avant d'avoir la chance d'affronter le tenant du titre Bibiano Fernandes cependant, John devra surmonter son prochain défi, Stephen Lomar, le 21 avril. Néanmoins, le Brésilien dit à Super Lutas que son objectif final sera toujours de remporter la ceinture. .

«Je suis concentré à 100% sur lui (Bibiano). Je n'ai plus qu'une longueur d'avance sur moi. Je suis très déterminé à gagner mon prochain combat, car Bibiano est ma cible finale. Je veux devenir champion du monde. Je suis très excité pour ça. « 

Bien qu'il ait été exclu de l'UFC après une seule défaite, Lineker dit à Super Lutas qu'il n'a aucun problème avec la façon dont l'entreprise a géré les choses. En fait, John pense que la décision était juste et n'y pense plus beaucoup. Au lieu de cela, il préfère se concentrer sur ce qui est devant lui, pas derrière.

«Un tas de facteurs (ont conduit à ma libération). Cela a commencé quand j'allais combattre Cody Garbrandt, mais j'ai eu la fièvre de la dengue et le combat a été annulé. L'UFC a beaucoup perdu là-dessus, car c'était un combat vraiment important pour la division. Ensuite, j'allais combattre Jimmie Rivera, mais j'ai eu des bactéries. Donc, beaucoup de choses qui étaient hors de mon contrôle se sont produites. L'UFC a commencé à me donner la froideur à cause de ça. Je suis resté longtemps sans combat et c'était mauvais pour moi. J'ai une famille, cinq enfants. J'ai besoin de beaucoup travailler. J'ai commencé à m'énerver. Je suis allé jusqu'à leur dire de me laisser partir s'ils n'étaient pas satisfaits de moi. Puis ils ont réservé un combat, je me suis blessé et ils ont décidé de me couper.

«J'ai bien pris la libération.» Lineker a continué. «C'était juste. Je ne peux pas me plaindre. Je ne peux que les remercier pour les sept années que j'ai passées à l'UFC. Cela a changé ma vie. J'ai pu mieux subvenir aux besoins de ma famille. C'est maintenant une nouvelle vie et une nouvelle maison. »

John Lineker (33-9) a quitté l'UFC avec une fiche de 12-4, marquant des victoires sur des noms notables à son époque, tels que Ian McCall, Rob Font, John Dodson et Marlon Vera, entre autres. Aujourd'hui, le joueur de 30 ans effectue une séquence de deux victoires consécutives à ONE, avec des victoires sur Muin Gafurov et Kevin Belingon.

Maintenant, John Lineker devrait affronter l'ancien champion des poids coq de la Brave Combat Federation Stephen Loman à ONE sur l'événement principal de TNT 3, le 21 avril. La carte devrait avoir lieu au Singapore Indoor Stadium, à Singapour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *