Jairzinho Rozenstruik et Ciryl Gane conviennent de se rencontrer à l'événement UFC du 13 mars



Fraîchement sorti d'une paire de victoires à élimination directe de haut niveau sur l'ancien champion incontesté des poids lourds de l'UFC, Junior «Cigano» dos Santos, parmi les dix meilleurs prétendants aux poids lourds, Jairzinho «Bigi Boy» Rozenstruik et Ciryl «Bon Gamin» Gane ont accepté de s'emmêler ensuite. Gane avait précédemment suggéré un jumelage avec Rozenstruik pour sa prochaine sortie dans l'Octogone.

Destinés à figurer sous un événement principal des poids welters de prétendants en plein essor, Leon 'Rocky' Edwards et Khamzat 'Borz' Chimav, les finisseurs des poids lourds, Rozenstruik et Gane se rencontreraient à l'événement Fight Night de l'UFC le 13 mars – avec un lieu ou un lieu encore à être cloué pour la vitrine.

Selon un rapport d'un point de vente français, La Sueur, Rozenstruik et Gane ont tous deux accepté verbalement de se rencontrer lors de l'événement du 13 mars, alors que la paire semble se rapprocher du sommet de la division des poids lourds avec une victoire.

Fraîchement battu dos Santos à l'UFC 252 en août, l'attaquant du Suriname, Rozenstruik, a réussi à arrêter le vétéran brésilien au deuxième tour par des grèves.

Améliorant les efforts de Rozenstruik contre dos Santos de manière plus rapide, pilier de Factory X, Gane a remporté sa victoire la plus médiatisée à ce jour dans sa carrière invaincue en sept combats. Surprenant le pilier de la Top Team américaine à la clôture, le super-espoir français a ensuite enfoncé un coude droit juste derrière l'oreille, et malgré les plaintes de dos Santos selon lesquelles la frappe était illégale, Gane a décroché un deuxième coup de grâce.

Assis à 11-1 en tant que professionnel depuis son retour en 2012, Rozenstruik a réussi jusqu'à présent cinq victoires et une seule défaite au cours de son passage dans l'Octogone. Se remettant d'une défaite par élimination directe contre Francis Ngannou en mai dernier à l'UFC 249, Francis Ngannou a vu une course gagnante qui comprenait des arrêts d'Alistair Overeem, Andrei Arlovski, Allen Crowder et Junior Albini.

L'un des talents les plus excitants à émerger dans les rangs des poids lourds de la promotion ces dernières années, Gane, 30 ans, originaire de La Roche-sur-Yon, est invaincu lors de ses quatre premières marches promotionnelles. Avant le plus gros test de sa jeune carrière contre Rozenstruik, Gane a battu Raphael Pessoa, Don’Tale Mayes et le concurrent canadien Tanner Boser avant sa victoire contre dos Santos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *