Tim Sylvia a demandé à l'UFC de payer pour une infection au bras Frank Mir s'est cassé il y a 16 ans


En 2004, Tim Sylvia a subi l'une des pires fractures osseuses de tous les temps dans un combat d'arts martiaux mixtes (MMA) après que Frank Mir lui ait cassé le bras comme une brindille à l'UFC 48 avec un brassard. Seize ans plus tard, «The Maine-iac» a toujours des problèmes persistants avec cette blessure.

En effet, Sylvia a publié une photo sur les réseaux sociaux d'une infection causée par des vis utilisées pour réparer la blessure qui s'échappait du bras de Sylvia. Après être allé pour un contrôle, les médecins de Sylvia ont décidé d'appeler Ultimate Fighting Championship (UFC) pour couvrir les frais. Cependant, Sylvia et Co. ont été refusées.

«Donc, mon bras me pose des problèmes depuis plus d'un an maintenant. Les vis reculent de ma rupture de bras lorsque j'ai combattu Frank Mir. Mon Dr a contacté l'UFC car il a été payé par eux la première fois. Sorte de sous l'ouvrier.

« L'UFC dit qu'il n'y a pas de problème et qu'il ne le couvrira pas », a-t-il poursuivi. «Je n'ai pas d'assurance et ça va coûter bien plus de 10 000 dollars pour être réparé. Avez-vous des réflexions sur ce que je dois faire? « 

Si Sylvia (ou son médecin) avait lu la saga Jon Jones au cours des derniers jours, il aurait su que la promotion était en mode sérieux pour le moment – essayant de les amener à débourser de l'argent dans le au milieu d'une crise financière est une énorme demande. Et puisque Sylvia ne fait pas partie de la promotion depuis plus de 12 ans, il ne semble pas y avoir de justification légitime pour une compensation médicale pour le moment.

Sylvia a concouru pour la dernière fois en 2013, perdant face à Ruslan Magomedov aux Fight Nights: «Bataille de Moscou 13».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *