Belal Muhammad de l'UFC dit que le magasin de papa a été «pillé et détruit» lors des manifestations de George Floyd


Il y a eu des manifestations massives aux États-Unis et dans le monde entier après le meurtre de George Floyd par le policier de Minneapolis Derek Chauvin, qui a depuis été licencié et accusé de meurtre au troisième degré.

Certaines des scènes les plus chaotiques aux États-Unis ont impliqué des affrontements violents entre les forces de l'ordre et les manifestants, les forces de l'ordre et les médias, ainsi que le vandalisme et le pillage de nombreuses petites et grandes entreprises.

Le poids welter de l'UFC et originaire de Chicago, Belal Muhammad, a exprimé son mécontentement face à la destruction et au pillage d'entreprises dirigées par ses amis et sa famille. Il a partagé des photos des dommages causés aux affaires de son cousin ainsi qu'au magasin de son père.

Plus tard, Belal a remercié «tout le monde pour les offres d'aide et de soutien» et a indiqué que sa famille allait bien et était en bonne santé.

Sur le front du MMA, nous avons vu le champion des poids moyens de l'UFC, Israel Adesanya, prendre la parole lors d'une manifestation Black Lives Matter en Nouvelle-Zélande, l'ancien champion des poids lourds légers Chuck Liddell essayant de réduire les tensions lors d'une manifestation à Santa Monica, en Californie, et l'actuel champion des poids lourds légers Jon Jones emporter des bombes aérosols de vandales potentiels dans sa ville natale d'Albuquerque, Nouveau-Mexique.

Muhammad devrait affronter Lyman Good lors de l'UFC Fight Night: Blaydes contre Volkov le 20 juin. Le match était initialement prévu pour l'UFC 249 le 18 avril, mais non seulement l'événement a été reporté de toute façon, Good a dû se retirer après avoir été testé positif pour le coronavirus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *