Alex Perez de l'UFC 250: «  Je suis toujours prêt à me battre ''


Après sa victoire au premier tour contre Jordan Espinosa à l'UFC sur ESPN + 24 en janvier, le poids mouche Alex Perez était impatient de poursuivre sur sa lancée lorsque le roman coronavirus a frappé, mettant ainsi en suspens ses plans pour un retour immédiat.

Au départ, Perez espérait qu'un combat proposé avec Kai Kara-France pourrait avoir lieu en mai, mais alors que le monde entrait dans la lutte contre les coronavirus, il était devenu clair pour lui que les choses n'allaient pas se dérouler comme prévu.

« Au début, je ne savais pas que ça allait devenir fou, à quel point ça allait être mauvais », a déclaré Perez à MMAWeekly.com. «Au début, je pensais que c'était juste un virus, mais une fois que les combats ont commencé à être repoussés, je savais que c'était gros.

«Je ne savais pas quand j'allais me battre à nouveau, mais ce n'est la faute de personne. Je n'ai pas été blessé. Mon adversaire n'a pas été blessé. L'UFC ne l'a pas fait exprès. C'était un peu nul, mais je savais que l'UFC allait être le premier à s'ouvrir, alors mon objectif principal était de garder une forme et de rester actif. »

Bien qu'il y ait eu beaucoup d'inconnues quand il s'agissait de savoir quand il pourrait revenir ou à qui il serait confronté lorsqu'il pourrait se battre à nouveau, pour Perez, sa carrière était auparavant remplie de circonstances quelque peu similaires.

« Beaucoup de mes combats ont eu lieu dans un court délai, donc mon état d'esprit est toujours de rester en forme pour combattre », a déclaré Perez. «J'ai en quelque sorte continué ma vie au mieux de mes capacités.

«Évidemment, le gymnase était fermé et les partenaires d'entraînement étaient difficiles à trouver, mais je suis juste resté en forme comme si j'allais me battre quoi qu'il arrive, comme si tout était normal.»

Samedi, Perez (23-5) sera de retour en action contre Jussier Forminga (23-7) dans un combat préliminaire de poids mouche UFC 250 à l'Apex de Las Vegas.


TENDANCES> Jon Jones retourne dans les rues pour aider au nettoyage et arrêter les émeutiers


« J'ai pu transporter beaucoup de choses, mais il est un combattant un peu différent (que Kara-France l'aurait été) », a déclaré Perez. «Forminga est un grappler. Mon stand-up reste intact, et nous entrons simplement dans plus de terrain, beaucoup plus de lutte.

«Je dois juste rester patient et ne commettre aucune erreur critique. Ne vous précipitez pas et essayez de tuer un gars à chaque coup de poing. Soyez intelligent et assurez-vous que je mets tout en place. Forminga est un gars très équilibré. Il est bon sur ses pieds, bon sur le tapis, bon sur le département de lutte, donc juste être intelligent et rester calme (c'est la clé pour moi). « 

Jamais un à fuir un combat, quelles que soient les circonstances du monde autour de lui, si Perez sort de son combat avec Forminga en bonne santé, il cherchera à revenir dans l'Octogone dès que possible.

« Je suis toujours prêt à me battre », a déclaré Perez. « Je ne suis pas payé en étant assis sur le canapé. Quand j'étais sur la scène régionale, je pense avoir combattu sept fois en neuf mois. J'aime rester actif. J'aime m'entraîner. J'aime aller mieux. J'aime être payé et gagner de l'argent, donc je suis toujours prêt à me battre. « 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *