UFC sur les suspensions médicales d'ESPN 9: Spike Carlyle et Vince Morales risquent d'être licenciés pour six mois


La majorité des combattants en compétition à l'UFC sur ESPN 9 samedi soir dernier sont repartis relativement indemnes.

La Nevada State Athletic Commission a publié la liste des suspensions médicales résultant de l'événement avec seulement deux combattants envisageant des licenciements potentiellement longs.

Spike Carlyle, qui s'est engagé dans une guerre de va-et-vient contre Billy Quarantillo sur la carte principale, doit subir une IRM sur son genou gauche et obtenir l'autorisation d'un orthopédiste ou d'un médecin de médecine sportive ou il pourrait être hors d'action pendant six mois jusqu'au 27 novembre.

Carlyle devra faire face à une suspension minimale jusqu'au 30 juin au moins.

Dans le combat d'ouverture sur toute la carte, Vince Morales est tombé par TKO en raison d'une série de coups de pied vicieux avec la permission de Chris Gutierrez, mais c'est en fait une blessure entièrement différente qui lui fait envisager une suspension potentielle de six mois.

Morales doit obtenir l'autorisation d'un ophtalmologiste pour une fracture de l'orbite droite subie dans le combat ou il envisagera également une suspension de six mois jusqu'au 27 novembre. Morales devra faire face à une suspension minimale jusqu'au 15 juillet.

En ce qui concerne les combattants de l'événement principal, Tyron Woodley n'a qu'à s'asseoir jusqu'au 15 juillet à moins qu'il ne puisse obtenir l'autorisation d'un médecin pour une lacération qu'il a subie au niveau de son sourcil gauche. Burns fera face à une suspension minimale de 30 jours jusqu'au 30 juin.

Voici les suspensions médicales complètes pour l'UFC sur ESPN 9 fournies par la Nevada State Athletic Commission:

Tyron Woodley: Doit avoir laissé la lacération des sourcils effacée par le médecin ou aucun concours jusqu'au 15 juillet. Aucun contact jusqu'au 30 juin.

Gilbert Burns: suspendu jusqu'au 30 juin sans contact jusqu'au 21 juin

Augusto Sakai: suspendu jusqu'au 30 juin sans contact jusqu'au 21 juin

Blagoy Ivanov: suspendu jusqu'au 30 juin sans contact jusqu'au 21 juin

Billy Quarantillo: suspendu jusqu'au 30 juin sans contact jusqu'au 21 juin.

Spike Carlyle: Doit avoir une IRM sur son genou gauche et être autorisé par un médecin orthopédiste ou médecin du sport ou aucun concours jusqu'au 27 novembre. Suspension minimale jusqu'au 30 juin sans contact jusqu'au 21 juin.

Brok Weaver: suspendu jusqu'au 30 juin, aucun contact jusqu'au 21 juin

Antonina Shevchenko: suspendue jusqu'au 30 juin, aucun contact jusqu'au 21 juin

Klidson Abreu: suspendu jusqu'au 15 juillet, aucun contact jusqu'au 30 juin.

Tim Elliott: suspendu jusqu'au 30 juin, aucun contact jusqu'au 21 juin

Louis Smolka: suspendu jusqu'au 30 juin, aucun contact jusqu'au 21 juin

Vince Morales: Doit avoir une fracture de l'orbite droite réparée par un ophtalmologiste ou aucun contact jusqu'au 27 novembre. Suspension minimale jusqu'au 15 juillet sans contact jusqu'au 30 juin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *