UFC sur ESPN 9 blessures, suspensions médicales: Tyron Woodley a besoin de l'autorisation du médecin avant de reprendre ses activités


UFC sur ESPN 9 blessures et suspensions médicales pour les athlètes qui ont participé à l'événement « Woodley vs Burns » samedi dernier. nuit (30 mai 2020) de l'intérieur des installations Apex à Las Vegas, Nevada ont été libérés par la Nevada State Athletic Commission (NSAC).

Spike Carlyle, qui a été frappé avec une assise de six mois ou obtenu une autorisation par un médecin après avoir reçu une IRM sur son genou après avoir frappé pendant la guerre contre Billy Quarantillo, est en tête des suspensions médicales obligatoires.

En ce qui concerne Tyron Woodley – qui a subi une grosse entaille au-dessus de son œil gauche lors de son passage à tabac de cinq coups aux mains de Gilbert Burns – il doit également être autorisé médicalement à reprendre l'action. Sinon, pas de contact jusqu'au 15 juillet.

Voici la liste complète des blessures et suspensions.

Tyron Woodley: Doit avoir laissé la lacération des sourcils effacée par le médecin ou aucun concours jusqu'au 15 juillet. Aucun contact jusqu'au 30 juin.

Gilbert Burns: suspendu jusqu'au 30 juin sans contact jusqu'au 21 juin

Augusto Sakai: suspendu jusqu'au 30 juin sans contact jusqu'au 21 juin

Blagoy Ivanov: suspendu jusqu'au 30 juin sans contact jusqu'au 21 juin

Billy Quarantillo: suspendu jusqu'au 30 juin sans contact jusqu'au 21 juin.

Spike Carlyle: Doit avoir une IRM sur son genou gauche et être autorisé par un médecin orthopédiste ou médecin du sport ou aucun concours jusqu'au 27 novembre. Suspension minimale jusqu'au 30 juin sans contact jusqu'au 21 juin.

Brok Weaver: suspendu jusqu'au 30 juin, aucun contact jusqu'au 21 juin

Antonina Shevchenko: suspendue jusqu'au 30 juin, aucun contact jusqu'au 21 juin

Klidson Abreu: suspendu jusqu'au 15 juillet, aucun contact jusqu'au 30 juin.

Tim Elliott: suspendu jusqu'au 30 juin, aucun contact jusqu'au 21 juin

Louis Smolka: suspendu jusqu'au 30 juin, aucun contact jusqu'au 21 juin

Vince Morales: Doit avoir une fracture de l'orbite droite réparée par un ophtalmologiste ou aucun contact jusqu'au 27 novembre. Suspension minimale jusqu'au 15 juillet sans contact jusqu'au 30 juin.

Juste un petit rappel: les combattants reviennent souvent à l'action beaucoup plus rapidement une fois que les médecins leur ont donné le feu vert. Les longues suspensions ne sont qu'une précaution dans la plupart des cas. De plus, toutes les blessures ne sont pas enregistrées lors de l'examen post-combat et font souvent surface lors des tests de suivi.

Pour des résultats UFC complets sur ESPN 9 et une couverture de combat, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *