Entraîneur: Jon Jones est «sérieux» au sujet de la libération de la ceinture, mais pourrait «conclure un accord» avec l'UFC


Jon Jones n'est pas satisfait de l'UFC en ce moment. Au cours des derniers jours, « Bones » a été en tête à tête avec le président de l'UFC Dana White au sujet de la prétendue bagarre avec le poids lourd Francis Ngannou.

Le combattant de 32 ans est allé jusqu'à exiger sa libération à l'UFC et renoncer à son titre de 205 livres. Et selon son entraîneur Mike Winkeljohn, Jones ne joue pas.

«Je pense que Jon est sérieux. Il est vraiment heureux en ce moment », a déclaré Winkeljohn à BJPenn.com. «Il a passé beaucoup de temps avec ses filles et a mûri. Il se concentre sur la prise en charge de sa famille et aujourd'hui, il nettoie le verre après les émeutes. La nuit dernière, il a arrêté quelqu'un qui essayait de pulvériser de la peinture.

«Je crois que Jon a grandi. Il a aussi seulement tant de combats qu'il veut avant la fin de sa carrière et il veut être payé pour ces combats. Jon regarde également ce que les boxeurs font et nous savons qu'il y a plus d'argent à gagner.

« J'ai eu une conversation dimanche avec Jon et il veut vraiment quitter la ceinture et s'éloigner », a-t-il ajouté. «Il m'a dit qu'il n'avait aucun problème à s'asseoir, à ne pas se battre et à passer du temps avec ses filles.»

D'un autre côté, Winkeljohn voit également la possibilité que Jones fasse amende honorable avec l'UFC, si le bon accord est en place.

«Au fond, il veut se mettre au défi. Donc, je serais surpris si nous ne le voyions pas à nouveau se battre « , at-il dit. «L'UFC sait également qu'ils ont besoin de Jon de retour.

«Je n'ai aucune idée du scénario réaliste. Cela revient à Jon et Dana, et ce sont des alphas. Ils arriveront à un accord. Cela peut prendre un certain temps, mais ils se rencontreront et cela fonctionnera pour les deux parties.

« L'UFC et Jon vont s'asseoir et regarder leurs chiffres et le temps nous le dira. »

De son côté, White n’est pas disposé à se plier, malgré le statut largement reconnu de «GOAT» de Jones.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *