L'entraîneur Din Thomas détaille la séparation «difficile» de la Top Team américaine


L'idée de se séparer de l'American Top Team est restée dans l'esprit de Din Thomas pendant un certain temps. Maintenant, il a officiellement pris la décision de s’aventurer seul.

Thomas a été une figure éminente dans les coins des athlètes du gymnase basé en Floride au cours de la dernière décennie. Au fil du temps, cependant, son désir de rétrécir son cercle et de se concentrer davantage sur des individus spécifiques a grandi.

L'ancien champion de l'UFC Tyron Woodley a été l'un de ses principaux clients ces dernières années, et Thomas a pris la décision de quitter les limites du siège de l'ATT pour faire ce travail. C'est en s'entraînant avec Woodley pour son combat précédemment programmé contre Leon Edwards en mars que Thomas a réalisé.

« J'étais avec Tyron, nous nous entraînions pour Leon Edwards et j'étais sorti du gymnase pendant deux semaines et ça m'a juste frappé », a déclaré Thomas au MMA Junkie. « Je me disais: » Est-ce que je veux même rentrer? « Je me suis dit: » Je ne veux même pas rentrer. « Je suis heureux de faire ce que je fais et je sais que assez pour que je puisse le faire par moi-même que je n'ai pas besoin d'une équipe.

«Je ne dis pas que je suis le meilleur gars du monde ou le plus intelligent, mais je sais ce que je vaux et je sais que je suis seul à le faire. Si j’ai besoin d’aide dans certains domaines, je peux la trouver, je peux l’obtenir et je peux faire venir des gens. Je n’ai pas besoin de cette atmosphère d’équipe. »

Thomas a dit qu'il ne sentait pas qu'il avait quitté ATT en mauvais termes après son long passage en tant qu'entraîneur. Il a insisté sur le fait que le gymnase restera l'un des meilleurs au monde sans sa présence, mais a admis que c'était un environnement avec beaucoup de pièces mobiles.

Comme Thomas a approfondi sa transition de combattant à entraîneur après avoir participé à son dernier combat en avril 2013, il est devenu moins enclin à répartir son temps sur un grand nombre de combattants. Au lieu de cela, il a dit qu'il préférait de loin se consacrer à quelques-uns.

« C'était difficile de partir, mais vous devez faire ce que vous jugez bon pour vous », a déclaré Thomas. « J'ai ma propre écurie avec laquelle j'essaie de travailler. J'essaie d'éviter d'avoir trop de gens avec qui travailler. J'essaie juste de travailler avec les gens que j'aime. Je suis trop vieux. J'ai du gris dans cette barbe. Je suis trop vieux pour travailler avec tout le monde. … Je suis sûr que certains des combattants me manqueront, mais c'est l'American Top Team. Tout va bien se passer. »

En plus de Woodley, qui combat Gilbert Burns le 30 mai à l'UFC avec ESPN + 30 en tête d'affiche, Thomas a déclaré que sa clientèle comprend également la paille Gillian Robertson et la mouche féminine Hannah Goldy. Il a également déclaré qu'il était en train de finaliser les négociations avec le poids lourd Greg Hardy.

Thomas a dit qu'il était confiant dans son plan pour l'avenir et comment cela lui permettrait de s'épanouir en tant qu'entraîneur, ce qui aurait un impact positif plus important sur ses combattants.

« Finalement, je vais créer ma propre petite place », a déclaré Thomas. «Pas une salle de sport, mais juste un endroit où nous pouvons former des gens. N'essayant pas d'avoir une école ou rien de tel, mais juste un endroit pour former des gens qui ont des combats à venir et je peux grandir avec et construire des relations et grandir avec eux. « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *