Le père de Khabib Nurmagomedov dans le coma à nouveau, sous assistance respiratoire


Abdulmanap Nurmagomedov la santé va de mal en pis.

Signalé pour la première fois par RT le mardi 19 mai, le père et entraîneur du champion des poids légers de l'UFC, Khabib Nurmagomedov, est de nouveau sous assistance respiratoire et dans le coma. La nouvelle survient une semaine après que Abdulmanap, 57 ans, se soit réveillé d'un coma d'origine médicale le vendredi 15 mai.

Selon des informations, il a été diagnostiqué pour la première fois d'une pneumonie fin avril, ce qui a ensuite conduit à une opération de pontage cardiaque à Moscou. Le lundi 18 mai, Khabib est allé sur Instagram pour dire que la chirurgie cardiaque de son père était due à des complications dues au coronavirus.

«Mon père est toujours à l'hôpital. Il vit toujours cette maladie. Il avait également une complication cardiaque en raison de COVID-19 », a déclaré Khabib le lundi 18 mai.

«Abdulmanap a été opéré du cœur l'an dernier et a également subi le deuxième ces jours-ci, il est donc toujours en mauvais état. C'est tout ce que je peux dire. »

L'innatendu

La pandémie de COVID-19 a également affecté la vie de Kabib à l'intérieur de l'octogone. Il devait défendre son titre contre Tony Ferguson lors de l'UFC 249 le 18 avril.

L'événement a été reporté en raison de la pandémie actuelle. Khabib a décidé de retourner au Dagastan pour rejoindre sa famille, mais la Russie a interdit de voyager peu après son arrivée. Khabib n'ayant pas pu quitter le pays, son combat contre Ferguson a été annulé pour la cinquième fois.

L'UFC 249 a continué, mais en vedette par Ferguson et Justin Gaethje à Jacksonville, en Floride, le 9 mai. Gaethje a remporté le titre intérimaire des poids légers par finition Ferguson via TKO au cinquième tour.

Geathje devrait combattre Khabib dans un prochain combat d'unification. Quand cela se produira est toujours en question en raison des circonstances récentes.

Lundi, Khabib s'est ouvert sur l'impact du coronavirus sur sa famille.

«Plus de 20 de mes proches parents ont souffert (de) COVID-19 et ont également dû rester en soins intensifs. Certains d'entre eux ne sont plus avec nous », a expliqué Khabib. « Quant à mon père, il y a eu tellement de soutien, et les gens ont continué à poser des questions sur mon père. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *