Rapport: l'UFC reporte l'événement du 23 mai au 30 mai, lieu non confirmé


Lorsque l'UFC a trouvé un moyen de se remettre en marche au milieu de la pandémie, elle a immédiatement emballé le mois de mai avec quatre cartes de combat. Trois d’entre eux devaient avoir lieu à Jacksonville, en Floride, tandis que le dernier, prévu pour le 23 mai, était destiné aux installations APEX de l’UFC à Las Vegas.

Mais depuis mardi, l'UFC aurait modifié son calendrier. Des sources proches ont informé MMA Junkie que la société repousserait sa carte du 23 mai au 30 mai. Une annonce officielle devrait être faite et le lieu reste incertain.

Malgré les plans de White pour organiser des événements dans son pays d'origine tout au long de la crise sanitaire actuelle, le directeur de la Nevada State Athletic Commission, Bob Bennett, ne donne aucune garantie.

« Nous verrons ce que les données révèlent sur la base de la science de COVID-19 et avancerons en conséquence », a déclaré Bennett dans une interview en avril. « Nous sommes fermés jusqu'à nouvel ordre, et encore une fois les données de la science détermineront les événements futurs en conséquence. »

De la même manière, le gouverneur du Nevada, Steve Sisolak, affirme qu'il fait passer la vie de ses citoyens « avant tout dollar ».

La tête d'affiche prévue pour la carte du 23 mai est un combat de poids mi-moyen entre l'ancien champion Tyron Woodley et Gilbert Burns. D'autres combats ciblés incluent Mackenzie Dern contre Hannah Cifers, Klidson Abreu contre Jamahal Hill et Blagoy Ivanov contre Augusto Sakai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *