Fabricio Werdum loue les mesures de sécurité de l'UFC malgré son interaction avec le «Jacare» infecté


Fabricio Werdum
Christopher Hyde-USA TODAY Sports

L'ancien champion des poids lourds de l'UFC, Fabricio Werdum, a salué la promotion du combat pour les mesures de sécurité qu'ils ont mises en place pendant la semaine de combat de l'UFC 249.

Werdum s'est battu sur la carte préliminaire de la nuit pour la première fois après avoir purgé une interdiction de drogue de deux ans. Le spécialiste brésilien de la soumission a lutté contre Alexei Oleynik et a finalement succombé à une défaite par décision partagée au VyStar Veterans Memorial Arena de Jacksonville, en Floride, le week-end dernier.

À l'approche de l'événement, Werdum s'est retrouvé au milieu d'un cauchemar en matière de santé et de sécurité. Son compatriote et ami Ronaldo ‘Jacare’ Souza a été testé positif pour COVID-19 et son combat contre Uriah Hall a été rayé de la carte après que les deux combattants aient déjà pesé.

Alors que les procédures de distanciation sociale étaient censées être en place à l'hôtel des combattants pendant la période précédant l'événement, Werdum et «Jacare» ont été vus interagir à proximité les uns des autres avant le résultat positif du test des poids moyens. Cela a inquiété certains médias et fans que Wedrum et d'autres combattants sur la carte auraient pu être infectés avant l'événement.

Fabricio Werdum fait l'éloge de l'UFC «très prudent» pour les protocoles COVID-19

S'adresser au MMA pour combattre l'ancien roi des poids lourds n'avait rien d'autre que de bonnes choses à dire sur l'UFC et sur la façon dont ils ont géré la semaine de combat la plus inhabituelle.

« L'UFC a été très prudent », a déclaré Werdum. «L'UFC était vraiment bien préparé pour cet événement. C 'est impressionnant. Ils vérifiaient notre température tous les jours, j'ai dû faire plusieurs examens. J'ai subi un test de dépistage du coronavirus à trois reprises depuis mon arrivée. »

Werdum a également pris le temps de défendre son ami «Jacare» pour avoir continué à se rendre à l'événement malgré le fait qu'il ait été exposé au virus par un membre de sa famille, a-t-il déclaré.

« Jacare » est un de mes amis depuis de nombreuses années, je l’aime beaucoup. J'étais triste pour lui. Je lui ai envoyé un texto et il a dit qu'il était très contrarié aussi parce que les préjugés sont durs. Il y a toujours quelqu'un pour parler merde. Ça me fait chier parce que certaines personnes n'ont aucun respect.

« Vous pensez que » Jacare « a dit: » Oh, je veux avoir le coronavirus « ? Non, personne ne veut l'avoir. Personne ne veut attraper cette merde et la transmettre à leurs familles. Personne. Mais ça arrive. Les gens parlent de merde, mais Dieu merci, l'UFC l'aide et il ira bien. Il n'aura pas les symptômes forts parce qu'il est toujours bien préparé et ça aide. « 

Fabrico Werdum louant les mesures de sécurité UFC COVID-19 vous fait-il vous sentir mieux face aux événements qui se déroulent?

Si vous avez aimé cette histoire, partagez-la sur les réseaux sociaux! Merci!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *