Après des «combats de titre» contre Justin Gaethje à l'entraînement, Drew Dober est prêt à tout à l'UFC Jacksonville


Avec les ordonnances de maintien à domicile, les gymnases fermés et le calendrier de l'UFC changeant rapidement de semaine en semaine, Drew Dober a été contraint de s'adapter.

À l'origine prévu pour se battre le 2 mai, Dober ne savait plus à quoi s'attendre après que plusieurs spectacles aient été soit reportés soit annulés ainsi qu'une multitude de combattants retirés des événements en raison des restrictions de voyage mises en place en raison de la pandémie de coronavirus.

Rien de tout cela n'a permis au vétéran léger de 31 ans de se préparer à un combat, mais les circonstances uniques lui ont également donné la chance de revenir à ses racines lorsqu'il a commencé à participer au MMA il y a plus de dix ans. .

« Je faisais des blagues plus tôt dans la quarantaine que je dois trouver des partenaires d'entraînement, je dois trouver des endroits pour m'entraîner, je dois trouver les entraîneurs », a expliqué Dober lors d'un entretien avec MMA Fighting. «C'est beaucoup de travail mais cela me rappelle en quelque sorte de grandir dans le Nebraska, en essayant d'arriver à l'UFC.

« Les grandes salles de sport dans les grandes villes ont été gâtées en ce qui concerne les opportunités. Je reviens donc à la mentalité du Midwest où nous devions simplement faire bouger les choses. »

Bien qu'il n'ait peut-être pas apprécié un gymnase rempli de coéquipiers et d'entraîneurs, Dober a trouvé un partenaire d'entraînement particulier qui l'a aidé à repousser les limites et à revenir.

Cette personne était le nouveau champion par intérim des poids légers de l'UFC, Justin Gaethje, qui s'entraînait aux côtés de Dober avant même qu'on lui offre la chance de faire face à Tony Ferguson le week-end dernier. Gaethje voulait entrer dans ses rondes et Dober se préparait déjà à un combat, donc cela a fait la tempête parfaite entre deux poids légers percutants.

« Imaginez un gymnase vide, j'ai juste mon entraîneur, il a juste son entraîneur et ensuite nous nous battons le cul pendant cinq tours », a déclaré Dober. «J'ai eu des combats pour le titre avec Gaethje tout au long de la quarantaine.

« Je suis prêt à me battre depuis le 2 mai. Maintenant la date vient d'être repoussée, je suis prêt en ce moment et je resterai prêt jusqu'à ce jour. »

Après avoir échangé des coups de poing avec un sauvage comme Gaethje, il n'y a pas grand-chose que Dober pense qu'Alexander Hernandez puisse lui offrir mercredi soir à l'UFC Jacksonville qu'il n'a pas déjà vu.

Il espère juste qu'Hernandez pourra égaler son enthousiasme au moment de se battre.

« Alex Hernandez, quand il se sent, quand il se sent bien, il pousse ce rythme », a déclaré Dober. «Il a des combats passionnants. Maintenant, c'est juste une question dont Alex Hernandez se présente. Je n'étais pas un grand fan de sa performance [Francisco] Trinaldo.

« Je mets en œuvre mon plan. Je fais un pas en avant. Je m'engage. J'adore les combats passionnants. Je pense au championnat du monde mais je veux faire un héritage de combats fantastiques. Je prends des risques. Je fais des choses passionnantes. « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *