Dominick Cruz dénonce une accusation majeure contre un arbitre après sa perte


Dominick Cruz a estimé qu'il avait été privé de la chance de mettre définitivement fin à son combat avec Henry Cejudo à l'UFC 249 en raison de ce qu'il pense être l'incompétence de l'arbitre Keith Peterson.

Le retour de Cruz (22-3 MMA, 5-2 UFC) dans l'octogone après plus de trois ans a été aigri samedi lorsqu'il a été arrêté à la fin du deuxième tour de son combat pour le titre des poids coq avec Cejudo (16-2 MMA, 10-2 UFC ). Cruz a mangé un gros genou qui l'a secoué, permettant à Cejudo de bondir et de lancer une rafale qui a forcé Peterson à intervenir avec seulement deux secondes restantes au compteur.

L'ancien détenteur du titre de poids coq UFC et WEC a pris ombrage avec l'arrêt, et il a mis Peterson dans sa ligne de mire et a accusé l'arbitre de ne pas être dans un état d'esprit lors de la supervision du combat.

« Ce fut un arrêt précoce, à 100% – j'en suis sûr », a déclaré Cruz lors de l'émission d'après-combat de l'UFC 249 sur ESPN. «Je souhaite qu'il y ait un moyen de garder ces arbitres un peu plus responsables parfois. Le gars sentait l'alcool et les cigarettes, alors qui sait ce qu'il faisait. Certainement (il l'a fait). J'aurais aimé qu'ils les testent. Je sais que Herb Dean est bon. Il est l'un des meilleurs arbitres. J'ai immédiatement quand j'ai vu cet arbitre, je me suis dit: « Mec, y a-t-il un moyen de mettre son veto à un arbitre et d'en obtenir un nouveau? »

C'est une déclaration inhabituelle pour un combattant à faire dans les retombées du combat, mais Cruz insiste sur le fait qu'il était « toujours dans le combat » et « sur mon chemin » lorsque Peterson est intervenu.

En fin de compte, cependant, Cruz sait qu'il est le plus responsable du résultat. Il a pris le genou qui a préparé l'arrivée, et il ne peut pointer du doigt personne d'autre que lui pour cela.

« Je ne suis pas du genre à trouver des excuses », a déclaré Cruz. « Si vous vous mettez en position pour que l'arbitre gâche quelque chose dans un arrêt, alors vous le faites. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *