Tony Ferguson et Justin Gaethje respectent l'enfer l'un de l'autre


Aussi cliché que cela puisse paraître, il n'y a vraiment que du respect entre Tony Ferguson et Justin Gaethje avant l'UFC 249.

Les deux prétendants légers se battront pour le titre intérimaire samedi soir au VyStar Veterans Memorial Arena de Jacksonville, en Floride. Contrairement à de nombreuses formations pour des combats de grande envergure à l'UFC, les deux hommes se sont détournés de parler de poubelle.

En fait, Ferguson (25-3 MMA, 15-1 UFC) et Gaethje (21-2 MMA, 4-2 UFC) ont fait le contraire et se sont complimentés mutuellement dans la préparation de leur concours très attendu. Compte tenu de l'histoire des deux combattants, il n'est pas nécessaire de parler de poubelle pour promouvoir le combat, car leurs styles et leurs compétences de classe mondiale promettent un candidat «Combat de l'année».

Vous trouverez ci-dessous quelques-unes des choses agréables et respectueuses que Ferguson et Gatheje ont eu à dire les uns sur les autres avant l'UFC 249.

****

Tony Ferguson

« Il est prévu de cinq rounds, mais comme je l'ai dit, avant qu'il ne me fasse chier, je vais l'emmener dans les eaux profondes. Mec est un gars génial. Je n'ai aucune pitié contre lui. Ils l'appellent le point culminant humain pour une raison. Nous allons aller là-bas et avoir « Fight of the Night ». Je ne doute pas que Dana (White) avait raison.  »
« C’est pourquoi nous faisons du Main Event et rien d’autre. C’est là que nous appartenons, et nous sommes les meilleurs des meilleurs. Nous sommes dans le top cinq, et nous allons y aller et faire ce que nous faisons, et c’est jeter les coudes.  »
« Je vais être réel: Khabib (Nurmagomedov) n'existe même pas pour moi en ce moment. Ce mec est en dehors de la surface de la terre en ce moment avec McNuggets (Conor McGregor). Ces mecs sont un tas de b * tches. Les deux seuls mecs qui ont signé sur la ligne pointillée sont de vrais hommes f * cking. J'ai appelé l'oncle Dana et je lui ai dit que j'étais vraiment fier de lui pour avoir fait en sorte que ce truc s'en aille. »

Justin Gaethje

«Je suis un grand fan de MMA et, avant tout, les humains reconnaissent l'effort, et je reconnais qu'il donne le maximum d'effort. La ténacité qu'il apporte à la cage, j'ai hâte à la tempête. D'une part, nous pouvons mettre des chèques de paie dans nos propres poches, mais nous devons également mettre un chèque de paie dans la poche de chaque employé de l'UFC qui va travailler pour cet événement, et nous pouvons inspirer les gens à ne pas abandonner pour le moment. Pour moi, avant de le combattre et après, il est la quintessence d'un athlète de l'UFC. Il aime le carnage, il aime la violence, et c'est une recette pour un désastre. Je pense que nous sommes tous les deux heureux d'être sur la carte.  »
«Tout le monde va être à l'écoute. Ils savent ce que nous apportons tous les deux. C'est énorme pour le sport, énorme pour moi, énorme pour Tony et énorme pour les employés. Ce sera des feux d'artifice.  »
«Après ma victoire (James) Vick, j'ai dit que je voulais me battre contre Tony parce que nous sommes tous les deux des personnes très spéciales lorsqu'il s'agit de pouvoir être à l'aise lorsque l'adrénaline coule dans vos veines. Et ce n'est pas quelque chose de naturel; c'est quelque chose qui a été appris et travaillé. Ce sentiment quand ça passe dans mes veines, c'est le meilleur sentiment sur terre. Je vous dis tout de suite: le sentiment d'être dans une situation de vie ou de mort et d'être là et être à l'aise avec ça, il n'y a rien de tel. Je sais qu'il est de la même manière, et je sais que l'un de nous va probablement recevoir deux bonus. Nous recevons tous les deux un bonus (pour « Fight of the Night »), et je me bats pour de l'argent. Au moment où j'ai dit cela, je tirais pour être le combattant le plus excitant du monde, et Tony est le meilleur adversaire pour me faire comprendre cela. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *