Obi Otoshi – Attaquer le dos


L'Obi Otoshi est classé comme un Te Waza ou une technique de la main et est l'un des lancers préservés répertoriés dans la liste Gokyo No Waza de 1895. C’est un exploit rare de réussir Obi Otoshi en combat réel; cependant, c'est toujours quelque chose que tout judoka devrait savoir.

Obi Otoshi qui se traduit par une chute de ceinture est quelque chose qui ressemble à un Sukui Nage ou à un lancer écope. La seule différence est que le tori adhère à la ceinture. Pour le Sukui Nage, vous obtenez le tori pour saisir la jambe au lieu de la hanche au lieu de la ceinture.

Comment effectuer l'Obi Otoshi

Pour effectuer l'Obi Otoshi, le tori commence par tenir la poignée du col et la zone du triceps. Le tori fera alors avancer l'uke et attendra que la réaction de l'uke avance. Une fois que l'uke repousse, le tori saisira alors la ceinture avec la poignée qui tenait initialement le collier.

Il existe différentes façons de saisir un tori sur la ceinture. Il peut être paume vers le bas ou paume vers le haut selon la préférence du tori.

Ensuite, le tori se déplacera alors vers le côté de l'uke. En règle générale, si vous saisissez avec votre main droite, vous voulez vous déplacer vers la gauche. Le tori doit se terminer perpendiculairement à l'uke. Cela donne au tori une chance de lâcher la poignée du triceps et de basculer vers les ischio-jambiers de l'uke. Le tendon du jarret que vous allez tenir est de l'autre côté de l'endroit où vous vous trouvez.

Si vous saisissez la ceinture avec votre main droite, votre main gauche va se connecter au tendon du jarret gauche de l'uke. En même temps, vous allez baisser votre base et garder le dos droit. En plus de cela, votre poitrine doit être en contact avec le corps de l'uke pour créer la connexion, ce qui facilite le levage de l'adversaire et la fin de l'Obi Otoshi.

Raisons pour lesquelles il est difficile de retirer l'Obi Otoshi

Il y a beaucoup de raisons pour lesquelles il est difficile de retirer l'Obi Otoshi. D'abord, vous avez le fait que vous saisissez la ceinture. Différents judokas attachent leurs ceintures différemment. Il peut être difficile de saisir quatre doigts à l'intérieur pour saisir tout le tissu autour de la taille. En plus de cela, vous pouvez également gérer des ceintures qui ne sont pas bien attachées. Il y a des cas où les judokas devront remettre leur ceinture lorsque l'arbitre réinitialise le match. Cela signifie que perdre la ceinture signifie perdre votre chance de jeter votre adversaire.

Ensuite, être perpendiculaire à votre adversaire est un ajustement difficile à faire, surtout si vous affrontez quelqu'un qui est également expérimenté.

Idées sur la configuration de l'Obi Otoshi

Il existe différentes idées sur la façon dont vous pouvez retirer un Obi Otoshi même contre quelqu'un qui défend ou quelqu'un qui essaie également de vous jeter.

Vous pouvez utiliser l'Obi Otoshi comme contrepoids à votre adversaire. C'est un contre-pied parfait contre quelqu'un qui fait un jet de hanche ou un Uchimata. Cependant, c'est aussi un risque car vous comptez sur votre adversaire tordant trop les hanches. Il est possible que votre adversaire puisse terminer le lancer pour vous amener au tapis avant d'avoir réussi à tirer l'Obi Otoshi.

Comment retirer un Obi Otoshi comme compteur? Alors que votre adversaire tourne ses hanches contre vous, profitez-en pour vous désengager et créer de l'espace. Ici, vous êtes déjà perpendiculaire à votre adversaire. Tout ce que vous avez à faire est de saisir la ceinture et de choisir de saisir le tendon du jarret sur le corps ou simplement de serrer la hanche également. Dans ce scénario, vous pouvez contrer en utilisant l'Obi Otoshi si vous avez créé un espace entre vous et votre adversaire. En outre, vous pouvez facilement basculer vers un Sumi Gaeshi et simplement vous laisser tomber à vos côtés.

En plus de faire des jetons, il est également possible d'avoir ceci comme plan B pour vos autres lancers. Il y a des cas où vous vous trouvez perpendiculaire à votre adversaire. Par exemple, si vous n'avez pas réussi à frapper un Sukui Nage, vous pouvez basculer vers la ceinture pour augmenter l'effet de levier sur votre ascenseur.

Préoccupations lors de l'exécution de l'Obi Otoshi

Ce n'est pas exactement une décision populaire parmi les judokas. Il faut beaucoup d'efforts pour soulever l'adversaire en l'air et pour l'amener sur le tapis. En plus de cela, le temps que vous vous retrouviez perpendiculaire à votre adversaire, il y a une chance que vous soyez le seul à être projeté.

Pour améliorer vos chances de frapper Obi Otoshi contre un adversaire, masquez-le en faisant différentes techniques de pied au point où votre adversaire recule. Cela facilite le cercle de l'adversaire à l'aide du collier et de la poignée. Une fois que l'uke essaie de trouver sa base, vous pouvez avoir une chance de réduire la distance, de saisir la ceinture et même de terminer le mouvement.

Vous devez également tenir compte du fait que ce mouvement est difficile à faire dans la pratique car il crée des scénarios sujets aux blessures à la fois pour le tori et l'uke. Il y a des cas où le tori peut également se blesser. Une mauvaise mécanique corporelle pour soulever un uke peut entraîner des blessures. En plus de cela, plier le genou juste derrière la jambe de l'adversaire peut être catastrophique, en particulier lorsqu'il est exécuté par un joueur novice. Il est possible que le uke puisse se déséquilibrer et tomber prématurément sur le genou du tori, provoquant un éventail de blessures. Il peut serrer le genou et se terminer par une entorse mineure ou quelque chose de pire qui nécessite une intervention chirurgicale.

L'Obi Otoshi est un lancer à faible pourcentage qui ne sera pas disponible dans la plupart des situations dans vos randori ou compétitions. C'est quelque chose qu'il est fortement déconseillé d'enseigner aux débutants étant donné leur manque de coordination. Mais bien que ce soit quelque chose que vous voyez rarement, les judokas devraient toujours apprendre ce lancer. Vous ne saurez jamais quand ce déménagement sera à votre disposition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *