Greg Hardy se dirige vers l'UFC 249 sans l'entraîneur Din Thomas


Le camp d'entraînement de Greg Hardy avant son combat contre l'UFC 249 avec Yorgan de Castro était assez différent, car non seulement il devait faire face aux limites dues à la pandémie de coronavirus, mais c'était aussi son premier sans la direction de Din Thomas

Après sa recrue L'année de l'UFC s'est terminée par une victoire annulée sans match et une perte de décision unanime face au concurrent classé poids lourd Alexander Volkov, Greg Hardy tentera de commencer son 2020 du bon pied quand il affrontera Yorgan de Castro à l'UFC 249.

L'événement marque le retour de l'UFC après avoir été contraint à une interruption de deux mois grâce à la pandémie mondiale de coronavirus en cours. Et tandis que Hardy, un produit de l'American Top Team, est maintenant bien connu pour souffrir d'asthme, il a félicité l'UFC pour avoir tenté de continuer comme d'habitude à une époque où le monde est tout sauf – et il ajoute qu'il veut faire partie du premier événement sportif majeur que l'Amérique a eu depuis un certain temps.

Mais la pandémie a définitivement laissé un impact dans les préparatifs de Hardy pour le combat à venir. Le coronavirus, combiné au report de plus d'une carte pour laquelle il était prévu, a entraîné de nombreux déplacements entre la maison et le gymnase.

« Tout cela a été fou pour moi », a déclaré Hardy. «À cause de mon asthme, j'ai choisi de ne pas voler. J'ai donc fait des allers-retours de Dallas à ma salle de sport (en Floride). À deux reprises, j'ai eu l'honneur de figurer sur chacune de ces cartes. C’est juste un va-et-vient: train, puis voiture, train, puis voiture. Et puis j'ai fini par me séparer de mes entraîneurs, obtenant un tout nouveau personnel d'entraîneurs, donc cela a été un tourbillon pour moi, mec. Et en plus du COVID, j'essaie juste de rester en sécurité.

« Donc, ça a été beaucoup de hauts et de bas, mais nous sommes ici et nous sommes prêts. »

De plus, Hardy sera sans visage familier dans son coin samedi prochain. Ce sera le premier combat de Hardy depuis l'annonce de la séparation de Din Thomas avec ATT pour former son propre camp d'entraînement.

«J'étais avec Din Thomas. Il a eu une petite séparation avec notre gymnase, est allé faire son propre truc », a déclaré Hardy. « Je n'ai donc pas pu travailler avec lui ce camp. »

Hardy a ajouté qu'il ne prenait pas De Castro à la légère, le considérant comme une menace dangereuse avant sur les pieds et au sol. Mais à cause de la pandémie, Hardy dit qu'il a été obligé de se contenter des partenaires d'entraînement et des entraîneurs qu'il pouvait avoir.

« Celui-ci a été difficile à 100%; il s’agit surtout de travailler avec ce que nous avons », a déclaré Hardy. «Comme je l'ai dit, j'ai perdu beaucoup d'entraîneurs, j'ai perdu beaucoup de choses à cause de cet événement et à cause d'événements précédents. Vous devez travailler avec ce que vous avez. Nous avons amené des gars si possible, en veillant à ce que tout le monde ne soit pas malade, en essayant de rester en sécurité et de faire la meilleure chose pour ma santé tout en essayant de nous entraîner. Mais je pense que je l'ai fait. « 

L'UFC 249 aura lieu le 9 mai 2020, en direct de la VyStar Veterans Memorial Arena de Jacksonville, en Floride. Suivez FanSided MMA pour toutes vos nouvelles et faits saillants UFC.

Prochain: Top 30 KO de tous les temps

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *