Stipe Miocic répond à la possibilité d'être déchu du titre UFC, la pression pour combattre Daniel Cormier bientôt


Le champion de l'Ultimate Fighting Championship (UFC) Heavyweight, Stipe Miocic, a récemment déclaré qu'il n'avait pas l'intention de se battre alors que la plupart des États américains sont en lock-out pendant la pandémie de COVID-19. Une partie de la raison est due au fait que Stipe travaille actuellement en tant que premier répondant dans son état d'origine de l'Ohio.

En outre, il n'a actuellement aucun moyen de s'entraîner correctement, car son gymnase est actuellement fermé à clé en raison directe des récentes lois mises en œuvre à travers le pays. Donc, quand il a eu vent des commentaires de Dana White selon lesquels il était possible d'être dépouillé du titre, Miocic a pris des médias sociaux répondre.

«Je veux combattre DC. Ça va arriver période. Je vais donner à mes fans ce qu'ils veulent voir. Ma direction travaille sur les dates avec l'UFC. En ce moment, je fais ce que le gouverneur DeWine conseille et je travaille en tant que premier répondant. Je ne peux pas contrôler une pandémie mondiale », a-t-il ajouté.

Miocic devait participer à une trilogie contre Daniel Cormier cet été, mais ces plans sont tombés à l'eau une fois que le coronavirus a commencé à se propager à un rythme rapide. Mais maintenant que l'UFC a trouvé des échappatoires qui permettraient à la promotion d'organiser des combats, qui reprendront ce samedi 9 mai avec l'UFC 249, White dit qu'il ne devrait y avoir aucune raison pour quiconque veut vraiment se battre pour rester assis sur la touche.

Pour sa part, Daniel Cormier apprécie et respecte ce que fait Miocic en tant que premier répondant, mais dit qu'il est temps pour lui de signer sur la ligne pointillée pour lui donner la chance de regagner la ceinture comme il l'a fait l'année dernière. Miocic, cependant, veut qu'il soit très clair qu'il n'essaie pas d'éviter de combattre « DC » par aucun moyen.

«Mon entraîneur-chef ne peut pas ouvrir son gymnase en vertu de la loi pour le moment. Je ne me tiens pas plus haut que toute autre personne en ce qui concerne ce que je suis autorisé à faire », a expliqué Stipe.

«L'Ohio est sous les ordres jusqu'au 29 mai. Dès l'ouverture du gymnase, nous commençons le camp. Clair et simple. Je n'ai jamais esquivé personne. Je n'ai jamais refusé un combat, et je ne le ferai jamais. Le bracelet # 6 arrive bientôt. « 

L'idée de dépouiller Miocic est carrément ridicule, surtout depuis une blessure à l'œil et maintenant COVID-19 sont les coupables de son retour retardé. Mais si tout se passe comme prévu, Stipe pourrait retourner à l'entraînement à la fin du mois, ce qui signifie qu'une éventuelle date de retour d'août est toujours sur la table.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *