Sergei Kharitonov: «J'ai essayé de contracter un coronavirus»


De la croyance de Bryce Mitchell, poids plume de l'UFC, que COVID-19 est une arme biologique créée dans un laboratoire par le gouvernement américain pour «prendre nos armes», à l'approvisionnement sans fin de Tito Ortiz en complots de coronavirus facilement démystifiés, il y a eu d'innombrables exemples de combattants du MMA partageant des opinions ignorantes à propos du nouveau coronavirus 2019.

Cependant, la prise la plus dangereuse a sans doute été celle du poids lourd de Bellator, Sergei Kharitonov, qui a révélé qu'il recherchait activement des personnes malades juste pour qu'il puisse «sentir le virus» par lui-même.

« Même si quelqu'un à proximité tousse, je n'ai pas particulièrement peur de cela », a déclaré Kharitonov sur Instagram (h / t RT Sports). «J'avoue même honnêtement que lorsque j'étais à Moscou, je suis allé dans des endroits où les gens toussent. Je voulais essayer d'obtenir moi-même ce coronavirus, de ressentir à quoi il ressemble, de quel type de virus il s'agit. Malheureusement ou heureusement, cela ne s'est pas produit. Apparemment, mon système immunitaire fonctionne. « 

Le compte de Kharitonov sur les réseaux sociaux, qui touche plus de 78 000 personnes, regorge de prises de conscience insensées sur la maladie mortelle. Au cours des dernières semaines, le poids lourd russe a révélé son opposition à un vaccin contre le coronavirus, a encouragé la plongée dans l'eau froide pour traiter la maladie et s'est dit préoccupé par les fermetures obligatoires imposées par le gouvernement actuellement en cours dans sa Russie natale.

« Plus de gens mourront aux mains des criminels et de la famine que des coronavirus », a-t-il déclaré dans un autre article de l'IG. «Si les employés (du gouvernement) ne connaissent pas les lois, qu'en est-il des civils? Il y a du chaos dans le pays. »

Kharitonov a également fait la une des journaux pour son soutien sans faille au président biélorusse Alexandre Loukachenko, qu'il a qualifié «d'expert en coronavirus le plus adéquat de la planète». Loukachenko était l'un des leaders les plus provocants qui se sont opposés à la pandémie en cours, et a fameusement suggéré que la vodka et les saunas serviraient de remède pour COVID-19.

«Il n'y a pas de virus ici. Avez-vous vu des vols autour? Je ne les vois pas non plus », a déclaré Loukachenko à un journaliste de télévision alors qu'il jouait au hockey début avril. « Il vaut mieux mourir debout que de vivre à genoux. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *