Justin Gaethje espère que son nez sera cassé lors du combat pour le titre


La plupart des combattants réguliers se dirigent vers leurs affrontements respectifs dans l'espoir d'obtenir la victoire et de sortir indemnes de leurs combats. Mais Justin Gaethje n'est pas un combattant régulier du MMA.

Gaethje affrontera Tony Ferguson pour le titre provisoire de poids léger UFC vacant dans l'événement principal de l'UFC 249 à Jacksonville, en Floride, samedi soir, et a révélé que son scénario idéal comprendrait devoir passer sous le couteau après une victoire.

S'exprimant lors de la téléconférence avec les médias de l'UFC 249, Gaethje a déclaré qu'il voulait réellement se faire casser le nez par Ferguson afin qu'il puisse enfin obtenir la chirurgie nécessaire pour le réparer.

«J'ai besoin de me casser le nez», a-t-il expliqué. Je n'ai pas pu respirer par le nez pendant 12 ans depuis la lutte. J'espère donc que l'un de ces coudes me cassera le nez – l'UFC doit payer pour cela (explétif) – et c'est un combat passionnant. « 

L'approche joyeuse de Gaethje face à la violence qui aura probablement lieu le 9 mai résume son approche globale du jeu de combat. Bien qu'il soit un lutteur de haut calibre, Gaethje préfère se tenir debout et échanger, utilisant ses coups de pied et ses coups de poing lourds pour briser ses adversaires. C'est un style de combat qui convient parfaitement à son surnom, « The Highlight ».

Mais à Ferguson, Gaethje fait face à un combattant qui embrasse le chaos de la guerre de l'octogone autant que lui, et l'ancien champion des World Series of Fighting a déclaré qu'il avait hâte de partager la cage avec un homme avec une philosophie de combat similaire à la sienne.

« Je suis un fan de Tony depuis longtemps », a-t-il admis. «Il aime quand les gens le traitent de fou, ça l'excite. Mais c'est un certain fou que vous devez entrer dans l'octogone et être à l'aise. Je crois que je suis aussi fou que lui à cet égard. « 

Gaethje a déclaré que les fans espérant qu'il apporte le même feu qu'il avait livré lors de ses précédentes sorties ne seront pas déçus, car il a promis de ne pas dévier de l'approche conviviale qui lui a valu la réputation d'être l'un des combattants les plus excitants de l'UFC. .

S'exprimant sur le compte à rebours de l'UFC avant l'UFC 249, il a expliqué: «Je vais me battre jusqu'à ce que j'aie fini ou jusqu'à ce que Tony ait fini. C’est ce que je fais et c’est ce que j’ai toujours fait. Je possède le pouvoir d'éteindre ses lumières et je crois que je le ferai. Tony Ferguson est un grand compétiteur – 12 victoires consécutives – mais je l'ai assommé. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *