Dans les coulisses du retour de l'UFC à Jacksonville


Alors que le reste du monde du sport reste fermé pendant la pandémie mondiale de coronavirus en cours, l'UFC devrait devenir la première grande organisation sportive américaine à revenir. À partir du 9 mai avec l'UFC 249, la promotion tiendra trois événements en huit jours à huis clos.

Comment la promotion réussit-elle? Qu'est-ce que ça fait de faire partie de ce moment sans précédent de l'histoire? Que se passe-t-il en coulisses? Le journaliste principal de MMA Junkie, John Morgan, est sur place pour fournir un compte rendu de première main de l'expérience à Jacksonville, en Floride.

Revenez pour les mises à jour quotidiennes.

****

Jour 1

Après être arrivé sur les lieux et avoir suivi les procédures nécessaires, je me suis installé dans ma chambre d'hôtel et j'ai eu l'occasion de réfléchir sur l'expérience initiale. Regardez la vidéo ci-dessous pour entendre mes observations générales du premier jour à Jacksonville.

Comme l'UFC avait informé les médias accrédités à l'avance, l'enregistrement dans l'hôtel hôte était terminé avec le dépistage COVID-19, y compris le désormais tristement célèbre test d'écouvillonnage nasal. Ce fut toute l'expérience que je dois admettre que je n'aimais pas du tout.

L'aéroport de Jacksonville à l'arrivée? Vide.

Il se trouve que Francis Ngannou et ses entraîneurs, Eric Nicksick et Dewey Cooper de Xtreme Couture, étaient sur le même vol de 5 heures que moi à Las Vegas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *