Tony Ferguson passe le test d'écouvillonnage nasal COVID-19 comme un pro


Tony Ferguson n'est pas un champion pour le moment – mais il a certainement passé son test COVID-19 comme un.

À son arrivée à l'hôtel hôte pour la semaine de combat de l'UFC 249 à Jacksonville, Ferguson (25-3 MMA, 15-1 UFC) a participé au nouveau protocole de sécurité contre la pandémie de la promotion. Dans le cadre de ce processus, Ferguson a dû effectuer un prélèvement nasal. Plus tard mardi, Ferguson a publié la vidéo sur ses réseaux sociaux.

Le test est redouté par beaucoup, mais Ferguson a semblé relativement imperturbable tout au long du processus. En dehors de quelques toux lors du retrait de l'écouvillon, Ferguson tressaillit à peine.

L'UFC oblige tous les combattants de l'UFC 249 et leurs coins, le personnel de l'UFC et les médias à subir deux tests. Le premier test est un test d'anticorps, qui détermine si une personne a déjà eu COVID-19. Le test est essentiellement une piqûre au doigt. Le deuxième test est un test de porteur, qui détermine si une personne a le virus maintenant. C'est l'écouvillon nasal, comme on le voit dans la vidéo de Ferguson.

Dans le championnat UFC 249, Ferguson affronte Justin Gaethje pour le titre intérimaire léger de l'UFC. L'événement a lieu samedi au VyStar Veterans Memorial Arena à Jacksonville, en Floride. La carte principale est diffusée en mode pay-per-view après les préliminaires sur ESPN et ESPN +.

Découvrez la vidéo sur l'écouvillon nasal COVID-19 de Tony Ferguson ci-dessous:

Le Blue Corner est l'espace blog de MMA Junkie. Nous ne prenons pas cela trop au sérieux, et vous non plus. Si vous venez vous plaindre que quelque chose que vous lisez ici n'est pas une nouvelle percutante, attendez-vous à ce que la phrase précédente soit répétée dans TOUS LES MAJUSCULES.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *