Le combattant de l'UFC Aleksei Oleinik révèle une dette de «15-17 000 $» avant le combat contre l'UFC 249


Alors que l'UFC se prépare à accueillir un événement Pay-Per-View au milieu d'une pandémie mondiale, au moins un des combattants prévu pour concourir lors de l'émission du 9 mai a révélé la raison de prendre un tel risque: le désespoir financier.

L'un de ces combattants est Aleksei Oleinik, qui doit affronter l'ancien champion des poids lourds Fabricio Werdum à l'UFC 249. Le poids lourd de l'UFC a parlé franchement lors d'une interview Instagram Live avec MatchTV sur sa situation financière, révélant qu'il est déjà endetté en raison de la situation actuelle. pandémie de Coronavirus.

« Dans deux ou trois mois, je serais devenu très nerveux », a déclaré Oleinik à MatchTV. « Je n'ai pas d'argent maintenant. J'ai déjà emprunté 15-17 mille dollars. Par conséquent, s'il n'y avait pas de combats, ce serait problématique. »

L'UFC, qui n'a pas organisé de spectacles depuis un événement du 14 mars à Brasilia, n'a pas offert à sa liste de combattants une allocation ou un salaire décent pendant son hiatus forcé. La promotion aurait payé certains des combattants qui devaient participer au spectacle de l'UFC à Londres, bien qu'il ne soit pas clair combien ils ont été payés ou si cela s'appliquait à tous les combattants de la carte.

Compte tenu de la sécheresse actuelle, Oleinik savait qu'il n'avait pas d'autre choix que de rivaliser pour subvenir aux besoins de sa famille.

« Si vous perdez [votre combat], alors vous avez assez d'argent pour 4-5 mois de vie, et si vous gagnez, pour 8-10 [mois]. »

L'UFC 249 devrait avoir lieu le 9 mai à Jacksonville, en Floride. L'État de Floride a recensé 36 897 cas confirmés de COVID-19 mercredi – soit 542 de plus que la veille – et près de 1 400 décès.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *