L'ancien candidat à la présidence, Andrew Yang, critique l'UFC contre la rémunération des chasseurs


Andrew Yang

L'ancien candidat à la présidence, Andrew Yang, a critiqué l'UFC pour avoir payé trop peu ses combattants et les avoir exploités pendant plusieurs années.

Yang, qui était un candidat à la présidentielle de 2020 pour les démocrates, a déjà parlé de ses plans pour autonomiser les combattants en portant la loi Ali au MMA. S'adressant à Bloody Elbow, il s'est attaqué à l'UFC pour avoir payé à ses athlètes un pourcentage de revenus bien inférieur à celui d'autres sports majeurs, a-t-il déclaré.

« Je suis un gars des chiffres. Dans tous les autres sports, les athlètes reçoivent entre 47 et 50% des revenus du sport. Dans l'UFC, les estimations sont que les combattants reçoivent entre 10 et 15%. Et ce n'est pas surprenant lorsque vous regardez les gains des combattants, ou même si vous regardez une carte PPV majeure – ces combattants sont payés 25, 30 ou 35 000 pour combattre, et ce sont des combattants qui sont au sommet de l'industrie . Pendant ce temps, ces combattants ne combattent généralement que quelques fois par an et doivent payer les entraîneurs et la plupart des dépenses.

«Vous avez un sport majeur avec des milliards de dollars de valeur, où les athlètes ne peuvent souvent pas se permettre de combattre à plein temps, et ce n'est que parce que l'UFC a systématiquement écrasé tout effort pour que les combattants soient traités de la même manière que les athlètes dans les autres des sports. »

L'UFC a été catégorique sur la poursuite des événements malgré la pandémie mondiale en cours. Pour Yang, ce n'est qu'un autre exemple de la façon dont les principales promotions MMA continuent d'exploiter les combattants comme elles le font depuis des années.

« Je pense que les combattants ont été exploités pendant des années et des années et cette exploitation devient plus apparente dans cet environnement lorsque les combattants ne sont pas en mesure de rivaliser et que tous leurs moyens de subsistance se sont taris », a déclaré Yang.

Yang a conclu l'entretien en louant les combattants du MMA et a de nouveau fait allusion au fait qu'il pense qu'ils sont sous-payés par rapport à leur talent, a-t-il déclaré.

«Les combattants de l'UFC sont des modèles pour des millions d'Américains, moi y compris, en raison de la discipline, de la persévérance et du courage dont ils font preuve. Il est vraiment regrettable qu’ils travaillent dans une industrie qui ne récompense pas correctement leur talent sportif.

Êtes-vous d'accord avec Andrew Yang? L'UFC sous-paye-t-il grossièrement ses combattants?

Si vous avez aimé cette histoire, partagez-la sur les réseaux sociaux! Merci!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *