Dana White annonce le retour de l'UFC à Las Vegas avec l'événement Fight Night le 23 mai


Il semble que l'Ultimate Fighting Championship (UFC) revienne à la maison. Selon le président de l'entreprise, Dana White, la promotion mettra en scène un événement Fight Night à Las Vegas, Nevada, le 23 mai.

White a renversé les haricots lors d'une récente interview avec Sports Illustrated alors qu'il expliquait combien de travail avait été fait pour que l'action reprenne pendant la pandémie de COVID-19.

« Alors que tout le monde était f —— allongé près de la piscine, traînant et faisant tout ce que les f — qu'ils faisaient en quarantaine, nous étions ici f —— broyant, mec. Combattre des guerres folles tous les jours pour organiser ce premier événement.

«Nous avons réussi. Nous allions pouvoir tenir cette chose plus tôt, et ils nous ont demandé de nous retirer. … Maintenant nous allons samedi, mercredi, samedi. Et je ne pense pas avoir encore dit ça à personne: nous allons revenir à Vegas et nous battre le 23 mai. « 

Les détails quant à l'endroit où l'événement aurait lieu, cependant, n'ont pas été révélés. La promotion cherchait à organiser des événements dans ses installations de l'UFC APEX il y a quelques semaines, mais les responsables de la Nevada State Athletic Commission (NSAC) n'étaient pas prêts à lever son interdiction temporaire sur les licences de combat dans l'État.

L'événement sera probablement titré par Tyron Woodley affrontant Gilbert Burns. Woodley était aligné pour faire face à Leon Edwards à Londres il y a quelques semaines, mais ce n'était qu'un des nombreux combats qui ont été annulés après la fermeture de la promotion à la demande d'ESPN et de Disney.

Edwards faisait du lobbying pour que le combat de Woodley soit re-réservé, mais puisque « Rocky » est actuellement en Angleterre, les restrictions de voyage ont anéanti ces espoirs. Burns, quant à lui, a été sur une déchirure absolue, remportant cinq matchs de suite, y compris de grandes victoires contre Demian Maia (voir) et Gunnar Nelson. Woodley, quant à lui, n'a pas participé depuis la perte de son titre contre Kamaru Usman il y a plus d'un an.

Après le 23 mai, White affirme que l'action se déroulera à plein régime, car il espère reprendre son horaire régulier et rattraper le temps perdu, ce qui signifie que les cartes seront empilées sur une base hebdomadaire.

« Ensuite, nous reprendrons notre programme régulier et nous ouvrirons Fight Island, commencerons à faire des combats internationaux. Tout combat qui aurait eu lieu, comme au Brésil ou au Canada, se déroulera sur Fight Island. … Écoutez, pour beaucoup de ces organisations sportives, c’est: Nous devons maintenant passer par dessus bord en matière de sécurité », a-t-il déclaré.

«Nous allons trop loin sur la sécurité tous les weekends. Nous devons toujours trouver comment rendre le prochain événement aussi sûr que possible pour nos combattants, les fans, nos employés. … Ce n'est pas nouveau pour nous. Nous avons des relations avec des laboratoires dans tout le pays, des hôpitaux et des médecins. Le coronavirus ne nous a pas fait commencer à nous inquiéter de la sécurité de f ——. Nous le faisons depuis 20 ans. « 

Tout d'abord, la promotion mettra en scène l'UFC 249 ce samedi. (9 mai) à Jacksonville, en Floride, qui sera le premier des trois événements prévus par la promotion au VyStar Veterans Memorial Arena, avec deux événements Fight Night prévus les 13 et 16 mai.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *