Manger des bugs étranges, éviter les Russes – Formation Tiger Muay Thai MMA: Episode # 3


Le premier épisode du voyage d'Andrew Richardson pour s'entraîner au Tiger Muay Thai a emmené les téléspectateurs avec lui alors qu'il entrait dans l'une des plus grandes installations de sports de combat du monde. Ses difficultés à se remettre en forme et la chaleur étouffante de la Thaïlande. Dans l'épisode 2, Richardson a détaillé l'approche du gymnase pour les cours de grappling professionnel ainsi qu'une visite au «marché nocturne» de Phuket pour essayer de trouver des spécialités locales intéressantes.

Bien que la tentative de trouver de la nourriture nouvelle et amusante n'ait pas si bien fonctionné la dernière fois, l'épisode 3 a rencontré beaucoup plus de succès.

Enfin, l'un des moments emblématiques: les bugs! En dehors des insectes mangeurs, l'objectif principal de l'épisode est un cours de technique MMA, qui se concentre sur le mélange de la frappe et de la lutte.

Pendant le cours de technique, le grand nombre de combattants actifs qui forent, ainsi que la chaleur et la sueur ont rendu difficile l'évitement des collisions. Surtout quand il y a des combattants non seulement des forages, mais des combats durs. Et quand il y a une barrière linguistique entre vous et les combattants que vous voulez empêcher de vous écraser? Les choses peuvent devenir un peu mouvementées.

Les tapis de Tiger sont absolument emballés et, combinés à la quantité de sueur de la chaleur intense, la pratique peut rapidement se transformer en un slip-n-slide surpeuplé. Si vous souhaitez quitter la pièce avec un LCA intact, il est extrêmement important de prendre conscience de votre environnement.

Surtout si vous êtes comme moi les gars les plus légers de la pièce!

Découvrez l'intégralité de l'épisode et restez à l'écoute pour la partie 4, où Richardson examine de près un «combat de bar semi-organisé».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *