Israël Adesanya revient sur les critiques de sa performance contre Yoel Romero


Adesanya

Le champion des poids moyens de l'UFC, Israel Adesanya, affirme qu'il était là pour lutter contre Yoel Romero.

La paire est entrée en collision dans la tête d'affiche de l'UFC 248 en mars dans ce qui était un affrontement très attendu pour le titre des poids moyens. Cependant, le concours a été une déception avec une action minimale des deux côtés au cours de l'affaire de 25 minutes.

Adesanya – qui a finalement remporté le verdict de la décision unanime – a reçu sa part de critiques par la suite, même si Romero aurait pu faire beaucoup plus pour s'engager avec lui. Et sur la base du déroulement du combat, « The Last Stylebender » pense toujours qu'un seul d'entre eux est venu avec l'intention de concourir.

« J'étais là pour me battre », a déclaré Adesanya au MMA Fighting. «J'étais là en fait à attaquer, à sonder, à être intelligent à ce sujet. Sa première chance a été quand il a effectivement frappé mon globe oculaire et a envoyé mon globe oculaire à l'arrière de mon crâne. C'était sa chance. Tout le monde pouvait voir: «Il est compromis, attaquez le gars, il est compromis», mais il est resté là pendant encore deux minutes.

«Cela m'a juste montré qu'il ne voulait pas se battre. Il espérait juste que je ferais la même erreur deux fois. Je ne vais pas faire la même erreur deux fois. C'était comme s'il s'attendait à ce que je me tienne là et que je me fasse frapper. Bro, tu es resté là, tu as forcé ma main à bouger, j'ai fait une erreur. J'ai la tête dure, il ne m'a pas laissé tomber. Cela m'a complètement frappé aux yeux. Ne m'a pas vacillé. Ne m'a pas secoué. Ne m'a pas secoué. Ne m'a pas laissé tomber. « 

Après que Romero ait attrapé Adesanya avec ce coup de poing au premier tour, ce dernier a ajusté son plan de match pour qu'il ne soit plus attrapé.

Il a utilisé les coups de pied dans les jambes avec un grand effet tout en évitant Romero chaque fois qu'il tentait de se présenter agressivement. Pour certains, c'était Adesanya qui avait peur. Mais le Néo-Zélandais ne se soucie pas des critiques des fans.

Après tout, il est sorti quasiment indemne d'un combat avec Romero.

« Je ne donne pas une f * ck ce que ces ivrognes pensent dans la foule, tous ces fans, guillemets, je ne donne pas vraiment une f * ck ce qu'ils pensent », a ajouté Adesanya. « Je sais pour moi, je ne pourrais pas dormir avec moi la nuit (si je perdais en étant imprudent). C'est ce qui compte. »

Que pensez-vous des performances d'Adesanya près de deux mois après l'UFC 248?

Si vous avez aimé cette histoire, partagez-la sur les réseaux sociaux! Merci!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *