Strikeforce et Bellator examinent le trophée PRIDE d'Evangelista «Cyborg» Santos pour aider à nourrir les familles dans le besoin


Retraité Strikeforce, Bellator et concurrent PRIDE Evangelista ‘Cyborg’ veut redonner à sa ville natale de Rondonopolis, dans le Mato Grosso, au Brésil. L'artiste martial mixte de longue date a raccroché les gants en 2016, après une carrière qui a duré plus de 19 ans. Il a affronté certains des noms les plus notables du MMA, notamment l'ancien champion de l'UFC Mauricio Rua, l'ancien champion de Strikeforce Nick Diaz et l'ancien champion des Bellators Gegard Mousasi, entre autres.

Cependant, l'un des biens les plus précieux d'Evangelista ne provenait d'aucun de ces combats. Au lieu de cela, c'est un peu de souvenirs de sa victoire du PRIDE FC contre Yosuke Nishijima – en septembre 2006. Dans le combat, il a marqué une soumission d'étouffement à l'arrière et a reçu l'un des trophées massifs notables de la promotion. Maintenant, il vend aux enchères son prix sur Internet, afin de recueillir des fonds pour les familles dans le besoin à Rondonopolis.

La vente aux enchères, toujours en direct sur Ebay, restera active jusqu'à demain, le 1er mai. L'enchère a commencé à 1 000 $ et s'élève actuellement à 1 150 $ au moment de la rédaction de cette pièce.

Dans une interview avec Combate, Evangelista a décrit les niveaux d'extrême pauvreté auxquels est confronté Rondonopolis, et pourquoi il veut quelque chose afin d'aider ceux qui en ont besoin. Bien qu'il finisse par abandonner un morceau de son héritage MMA dans le processus, Cyborg pense que c'est la bonne chose à faire.

«C'est comme Napoléon Hill le dit:« Chaque adversité porte en elle le germe d'un avantage égal ou supérieur. »Cela m'a fait penser lorsque je conduisais dans certains des quartiers les plus pauvres, où j'ai vu trop de pauvreté, des maisons en bois planches, en bâche, remplies de gens qui ne peuvent pas quitter leurs maisons. C’est trop de pauvreté. Si seulement j'étais plus riche, ce que je ne suis pas. J'ai donc vu cette occasion de vendre mon trophée aux enchères et de sensibiliser le gouvernement. Je sacrifie un titre important pour le bien de la communauté. Il est temps de remplir quelques ventres. C'est pour une bonne cause. « 

Avec cette initiative, Evangelista espère également que d'autres combattants pourront collecter des fonds grâce à la vente aux enchères d'articles de combat qu'ils ont dans leurs maisons, afin d'aider d'autres communautés dans le besoin.

« Il y a beaucoup de choses qui traînent, rassemblant des toiles d'araignées. Vous ne les utilisez même plus, vous ne savez même pas où ils se trouvent. Cela pourrait être des troncs, des gants que vous portiez dans un combat pour le titre. Des choses qui peuvent signifier beaucoup pour les fans et qui aident ceux qui en ont besoin. J'espère que cela se traduit par d'autres sports, non seulement le MMA, mais aussi le football. J'espère que cela donne envie aux athlètes de les mettre aux enchères. Si vous ne voulez pas ou ne pouvez pas vendre aux enchères, essayez au moins de sensibiliser. Ce pourrait être une balle d'un match de championnat, un maillot important. Je crois que je peux motiver les gens d'une manière ou d'une autre. Nos communautés pauvres n’ont pas seulement besoin de notre pitié, mais de l’action et de la solidarité. »

Evangelista Cyborg (21-18) a pris sa retraite du MMA sur une séquence de deux défaites consécutives, avec des défaites à Bellator contre Saad Awad et Michael Page – en mai et juillet 2016, respectivement. La dernière victoire du joueur de 42 ans est survenue en avril de la même année, lorsqu'il a soumis Brennan Ward avec un crochet au talon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *