Ovince Saint Preux dit que le déménagement des poids lourds n'est « certainement pas permanent »


Le passage d'Ovince Saint Preux aux poids lourds n'est que temporaire.

Avec les deuxièmes combats de poids lourds les plus légers de l'histoire de l'UFC, Saint Preux monte d'une classe de poids pour combattre Ben Rothwell à Jacksonville, en Floride, le 13 mai. L'homme de 37 ans a déclaré à Nolan King de MMA Junkie que son passage aux poids lourds n'était pas éternel.

« Ce n'est certainement pas permanent », a déclaré Saint Preux.

« S'il y a une opportunité pour moi de rebondir de haut en bas, je le ferai certainement. »

Dans l'une des rares fois de sa carrière, Saint Preux se lance dans le combat en tant que plus petit combattant. Le natif du Tennessee a déclaré à King qu'il pesait actuellement environ 230 livres.

Il prévoit de peser environ 236 jours de combat.

« Ce sera certainement une expérience différente juste pour le simple fait de la taille et des trucs. Typiquement, quand j'entre dans la cage, je suis généralement le plus gros combattant. Il n'y a eu que quelques occasions où je n'étais pas », a déclaré Saint Preux. «Si je ne suis pas le plus gros combattant, je me sens généralement comme le plus fort combattant. Ça va être très différent cette fois. Avec lui (Rothwell) ramené à 265, le lendemain, il pourrait être de 275 ou presque 280. Je vais devoir rester sur mes roues. … Si j'évite les gros coups, je pense que ça ira. »

Essayer quelque chose de nouveau

Saint Preux a combattu tous ses combats à l'intérieur de l'octogone à 205 livres. Il a récemment mis fin à un dérapage de deux combats en soumettant Michal Oleksiejczuk à l'UFC sur ESPN + 18 en septembre 2019.

Le natif du Tennessee devait auparavant combattre Ion Cutelaba dans un combat de poids léger le 25 avril. Le combat a été rayé en raison de la pandémie de COVID-19.

Saint Preux peut toujours se considérer comme un poids lourd léger, mais il a toujours vu un combat de poids lourds dans son avenir.

« Pour une raison quelconque, je me disais que je savais pour une raison quelconque qu'ils allaient m'appeler pour un combat de poids lourds », a déclaré Saint Preux. «Mon entraîneur en chef, Eric Turner, choisit toujours les combats. Il fait plus de contact avec mon manager Oren (Hodak). Oren lui a dit: « Hé, regardez: (Ben) Rothwell a perdu son adversaire. » Eric était comme, « Ouais, c'est un bon match pour nous. » « 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *