Entraîneur: «Fired up» Donald Cerrone est «prêt à ouvrir une boîte de coqueluche» sur Anthony Pettis


Le coronavirus n'empêchera pas Donald Cerrone de retourner au travail et de faire ce qu'il fait le mieux: botter le cul.

C'est pourquoi «  Cowboy '' n'a pas hésité à accepter l'appel à combattre Anthony Pettis à l'UFC 249, qui a été reprogrammé pour avoir lieu le 9 mai au VyStar Veterans Memorial Arena de Jacksonville, en Floride, après plusieurs retards et repoussements dus à COVID- 19 restrictions.

L'entraîneur de Cerrone, John Wood, a déclaré que le vétéran de l'UFC est toujours prêt à se battre et qu'il a hâte de venger sa perte de KO 2013 contre Pettis et d'ouvrir une boîte de «  whoop-ass '' le 9 mai.

« Il joue, mec », a récemment déclaré Wood à MMA Fighting. « Je ne pense pas qu'il y ait quelqu'un de plus dans le sport qui soit prêt à se battre à chaque fois que vous téléphonez. Si vous lui disiez qu'il devait conduire là-bas demain pour le faire, il le ferait. C'est juste ce genre de gars. « 

«D'après ce que je vois, il est à peu près le même. Celui que vous y mettez (avec lui), il est prêt à se battre. Je pense que chaque fois que vous perdez contre quelqu'un, il y a toujours un petit facteur de vengeance pour essayer de récupérer cela. Cela peut être à l'arrière de sa tête. Je suis certain que ce combat va être un peu différent.

« Je sais en ce moment qu'il a tiré après quelques pertes. Il veut revenir là-bas et dans le vainqueur et il dit définitivement, faire les bonnes choses. Je crois que tu vas voir un Cowboy enflammé prêt à ouvrir une boîte de coq, c'est sûr. « 

Wood, qui dirige Syndicate MMA, a laissé entendre que Cerrone pourrait surprendre Pettis avec sa lutte et son Jiu Jitsu brésilien la nuit du combat.

« Je ne pense pas que cela tienne la distance et je pense que Donald lève la main », a déclaré Wood. «Il y a plusieurs façons (Donald peut gagner). Beaucoup de gens pensent que Cowboy est juste ce type frappant et sa frappe est incroyable, mais il est tellement lisse sur le terrain. Sa lutte est bonne, son combat est malade, ses soumissions sont lisses. Il peut le gagner n'importe où: un combat aérien, tenir la distance.

« Je ne vois pas cela se dérouler pendant les trois manches complètes et je vois définitivement Donald le gagner. »

Malgré ses trois combats, Cerrone est toujours classé n ° 6 dans le classement des poids légers de l'UFC. Le joueur de 37 ans détient des victoires précédentes sur des joueurs comme Al Iaquinta et Mike Perry et n'a jamais perdu contre l'élite divisionnaire.

L'UFC 249, qui mettra en vedette Cerrone contre Pettis sur la carte préliminaire, aura lieu le 9 mai à Jacksonville, en Floride.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *