Alexander Hernandez s'attend à ce que l'UFC « passe » avec une compensation pour l'événement annulé du 18 avril


Bien que l'UFC 249 n'ait pas baissé comme prévu initialement le 18 avril, Alexander Hernandez s'attend à ce qu'il soit rémunéré pour ses efforts pour y arriver.

Hernandez devait participer aux deux itérations de l'événement – d'abord contre Islam Makhachev à Brooklyn N.Y., puis contre le remplaçant à court terme Omar Morales au Tachi Palace à Lemoore, en Californie. Finalement, la date a été complètement rayée en raison de la pandémie de coronavirus en cours.

Après la descente en montagnes russes pour se rendre au 18 avril au milieu de la pandémie de COVID-19, « The Great » a pris la décision de ne pas participer à la nouvelle date de l'événement, le 9 mai, qui devrait avoir lieu quelque part en Floride.

Au cours de la semaine dernière, l'UFC a organisé plusieurs téléconférences réservées aux combattants pour essayer de clarifier la façon dont la promotion prévoyait de progresser. Plusieurs points de discussion sur l'appel ont été révélés à MMA Fighting par le biais de personnes connaissant la réunion.

En apparaissant sur MMA Fighting's Que diable, Hernandez a été interrogé sur l'appel et s'il pensait qu'il y avait maintenant plus de clarté en ce qui concerne la remise en vigueur de la promotion.

« Je suis curieux au sujet d'un chèque de règlement – c'est la seule chose que je pense », a déclaré Hernandez. «J’ai dépensé beaucoup d’argent en préparation pour (le 18 avril) parce que nous nous sommes levés la semaine juste avant et c’est cher. C'est coûteux pour votre corps, et ensuite vous devez payer vos entraîneurs, et convaincre et contraindre ces gars à se mettre pendant une pandémie pourrait être un peu plus.

« C'est la seule chose qui m'intéresse. Pour moi, tout le reste est aussi gris que lors de l'annulation du combat. Je ne pense pas qu’ils aient fait un excellent travail en apportant de la clarté, mais aussi, c’est juste le monde dans lequel nous sommes en ce moment. Il n'y a pas beaucoup de clarté. « 

Quand le non. Hernandez, 15 ans, a été interrogé sur sa confiance dans le fait qu'il sera payé pour ses efforts pour se rendre à l'événement du 18 avril, qui incluait la maladie après que son entraîneur-chef eut été testé positif pour le coronavirus, il a déclaré qu'il s'attend à ce que l'UFC le fasse. .

« Oui, je suis confiant », a déclaré le combattant de 27 ans. « Il a été déclaré (nous serions indemnisés), donc je m'attends à ce qu'ils se concrétisent. »

Après avoir pris la décision de ne pas concourir le 9 mai, Hernandez est toujours dans le gymnase, se préparant à revenir le plus tôt possible. Le natif de San Antonio, au Texas, veut s'assurer que l'organisation sera en mesure de réussir le nouvel événement UFC 249. Une fois que cela se produira, il sera prêt à mettre du papier sur papier pour les rumeurs des 16 et 23 mai.

Quant à savoir avec qui il aimerait partager l'Octogone, Hernandez est ouvert à presque tout.

« À ce stade, c'est juste qui est sur le sol et qui est prêt », a-t-il déclaré. «Ce sont les seules informations d'identification que nous pouvons utiliser. J'ai besoin d'action. Les victoires propulseront encore ma carrière et juste les W à l’UFC. Je n'ai pas fait ce long chemin. Je n'ai rien fait sur mesure pour créer quoi que ce soit ou créer cette longue bobine de surbrillance à partir de nobodies, alors j'étais juste prêt à le faire sur certains corps.

« Donc, quand une pandémie éclatera et que nous aurons besoin de quelqu'un pour se faire éliminer, je vais assommer ce gars, quel qu'il soit. Je le ferai sans discernement. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *