Poings manqués: D'une certaine manière, le MMA s'est produit au Bélarus


Bienvenue dans la dernière édition de Missed Fists où nous mettons en lumière des combats du monde entier qui ont peut-être été négligés en ces temps mouvementés où il semble qu'il y ait un spectacle de MMA tous les deux jours.

Avec la plupart des organisations de sports de combat faisant ce qui est sensé et fermant leurs opérations pendant que le monde fait face à la pandémie de COVID-19, nous avons apprécié d'avoir le temps d'utiliser cet espace pour revoir un classique PRIDE de tous les temps et jetez un œil à les jours pré-UFC d'étoiles comme Tony Ferguson, Khabib Nurmagomedov, et Rose Namajunas.

Cette semaine, grâce à la promotion M-1 Global de la Russie, nous obtenons un bref retour à la normale.

(Clips cultivés par l'imparable @Grabaka_Hitman, assurez-vous de suivre!)

Aleksandr Kudin contre Ivan Golub
Ivan Kulak contre Makar Yanuk
Sergey Alekseevich contre Vladimir Buriy
Anton Fedorovich contre Dmitry Pastukhov

AL: Commençons par M-1 Global: Road to NFG 2 (disponible dans son intégralité sur YouTube), qui a eu lieu à Minsk, en Biélorussie, le 18 avril. Vous savez ce qui est génial avec le MMA? Même ses poches les plus obscures peuvent fournir des reflets vraiment passionnants.

Affaire au point, Aleksandr Kudin Sparta donne un coup de pied à Ivan Golub au visage, puis bête avec un étranglement debout.

JM: Je ne vais pas mentir, quand le coronavirus a commencé à arrêter les événements, je me suis un peu inquiété. Surtout parce que, paradoxalement, il semblait que les plus gros spectacles – ceux que nous ne couvrons pas ici – étaient ceux qui allaient essayer de continuer pendant que nos tenues de pain et de beurre allaient être embarquées pendant un certain temps. Même si certains petits spectacles continuent, pensais-je, la qualité du contenu va certainement diminuer en raison d'un volume globalement inférieur.

Mais bon sang si je ne me trompais pas. Laisser tomber quelqu'un avec un suintement au visage puis l'étouffer est un visionnage de qualité, quelles que soient les circonstances.

AL: Comme vous pouvez l'imaginer, rassembler ces spectacles dans le climat actuel n'a pas été facile, donc ce que nous avons ici est principalement un tas de finitions rapides mettant en vedette plusieurs combattants qui concourent pour la première ou la deuxième fois en tant que pros.

Voici Ivan Kulak s'améliorant à 2-0 avec un joli genou décroché.

Nuances de Wanderlei-Rampage!

JM: C'est un travail solide pour Ivan, mais deux choses. Premièrement, je ne peux toujours pas oublier à quel point il est étrange de voir des événements dans ces circonstances. Tout est si calme que cela ressemble à une séance de combat de gymnastique glorifiée, bien que ce ne soit évidemment pas le cas pour Makar Yanuk.

Deuxièmement, saviez-vous qu'en russe, Koulak se traduit par «poing?» Pouvez-vous imaginer s'il y avait quelqu'un dans le MMA américain avec un nom de combat aussi parfait? Ivan Fist ressemble à un homme de main pour Kingpin.

AL: Que diriez-vous d'un plaisir lourd?

Sergey Alekseevich et Vladimir Buriy ont fait un effort fougueux. Buriy a exécuté un lancer lisse pour commencer les choses, mais Alekseevich a riposté avant de trouver une vile manivelle.

JM: Ce combat était un voyage. J'adore le lancer de sacrifice de Buriy. C'est l'une de mes choses préférées à voir dans le MMA, car elle flirte si étroitement avec le désastre que lorsque vous le retirez, c'est génial. Et puis après le lancer, il avance même pour monter! Je pensais à coup sûr que le combat était terminé à ce stade, d'autant plus qu'Alekseevich faisait la véritable tactique gomer de lancer des coups de poing pendant qu'il était monté.

Cela montre ce que je sais, alors que Sergey s'est juste opposé à un renversement et c'est essentiellement tout ce qu'elle a écrit. Buriy semblait fatigué et Alekseevich a donc pris le relais. Bon retour et très bon combat, surtout pour les poids lourds régionaux.

AL: Et enfin, nous avons de bons jeux de boules à l'ancienne, car Anton Fedorovich utilise le coup de pied classique pour mettre en place ce TKO de Dmitry Pastukhov.

Sérieusement, c'était un accident évident et malheureusement pour Pastukhov, il n'a reçu aucune aide de l'arbitre ce jour-là.

JM: Sérieusement, monsieur, je ne suis même pas sûr que le coup de pied frappe Pastukhov.

Peut être l'orteil secoue la tasse, mais Pastukhov réagit comme s'il y avait attrapé un tir de couleur. Le pote de Methinks s'est fait prendre en train de jouer.

Valery Skrabovsky contre Ivan Korshun
Gennady Varaksa contre Alexander Potapenko
Arseniy Tabola contre Muhammadzhon Eralizoda
Vladislav Novitskiy contre Maxim Rzheusky
Denis Maher contre Validzhon Serdarov

AL: Ce prochain spectacle a également eu lieu à Minsk, le 15 avril, M-1 Global: Heroes of the Black Square. Ce titre est tellement chic apocalypse.

JM: Certainement le leader du clubhouse en ce moment pour le meilleur événement nommé. C'est jusqu'à ce que Jon Jones combat Jan Blachowicz à l'UFC 252: Jon sur Jan.

AL: Valery Skrabovsky a fait en sorte que ses débuts soient inoubliables en frappant son nouveau venu Ivan Korshun du putain de ring.

Shades of Wanderlei-Rampage 2!

JM: Ce qui est génial, c'est que le poinçonner hors du ring est vraiment accessoire. Korshun ne se fait pas craquer avec un gros coup de poing ou quoi que ce soit, c'est un coup de pied bas qui l'immobilise complètement et il est appuyé contre les cordes alors quand les coups de poing entrent, il se contente de basculer et de tomber.

AL: Cette finition est en contraste frappant avec celle suivante du poids lourd Gennady Varaksa, qui met Alexander Potapenko à l'écart avec un adorable contre-boop.

Pas si adorable pour Potapenko, probablement.

JM: Je ne sais pas exactement ce que Potapenko voulait faire ici. Il intervient clairement pour un double mais, à mi-parcours, voit l'upercut venir et essaie de se couvrir? Une fois que vous vous êtes engagé sur un plan de match, vous devez le voir jusqu'au bout.

Si l'upercut venait de respirer, Potapenko aurait fini par, comme, enfoncer Varaksa dans le ventre avec sa tête. Lequel est en fait techniquement illégal? Juste un ensemble étrange de circonstances tout autour.

AL: Comme pour souligner à quel point ce talent est vert, nous avons quelques finitions de brassard qui n'auraient pas été déplacées lors de l'un des premiers spectacles de l'UFC, gracieuseté d'Arseniy Tabola et Vladislav Novitskiy:

L'adversaire de Tabola, Muhammadzhon Eralizoda, pourrait aussi bien être Art Jimmerson, tandis que Novitskiy, le combattant le plus expérimenté de la carte à 7-3 avant son combat, pourrait tout aussi bien être Fedor.

JM: Vraiment choqué que Tabola n'ait pas fini cette guillotine. On aurait dit qu'Eralizoda était mort de droit. Le plan post-évasion d'Eralizoda consistant à essayer de passer en mettant son bras derrière lui, eh bien, ce n'est tout simplement pas intelligent.

Quant à Novitskiy, cette configuration de brassard était assez télégraphiée mais bon, cela a fonctionné. Et c'est un autre gars avec un nom qui sonne tout droit sorti d'une bande dessinée: Vladislav Novitskiy.

AL: Je veux juste dire que je trouve ces finitions rafraîchissantes. Alors, poursuivez-moi!

JM: Soyons honnêtes, si quelqu'un est poursuivi ici, ce sera moi.

AL: Et si quelqu'un pensait que c'était une heure strictement amateur, nous avons Denis Maher, un poids moyen qui a au moins le record d'une perspective intrigante alors qu'il s'améliorait à 6-0 avec cet étranglement au premier tour presque poli de Validzhon Serdarov (maintenant 0- 1).

JM: Écoutez, je suis un grand partisan des combats de mise au point pour les jeunes combattants, mais à 5-0, vous devriez probablement combattre quelqu'un avec au moins une certaine expérience et pas quelqu'un qui fait ses débuts. Cela me fait regarder votre guillotine à cinq doigts et ne pas l'apprécier autant que je le ferais autrement.

AL: Je vais vous rappeler ce commentaire lorsque Maher a 12-0 et est en tête d'affiche d'une carte UFC Fight Night aux Fidji.

Sondage

Quel a été le moment le plus mémorable de Missed Fists cette semaine?

  • 0%

    Aleksandr Kudin's Sparta coup de pied au visage

    (0 votes)

  • 0%

    Les combats lourds de Sergey Alekseevich et Vladimir Buriy

    (0 votes)

  • 0%

    Valery Skrabovsky met Ivan Korshun hors du ring

    (0 votes)

  • 0%

    Le starter à cinq doigts de Denis Maher

    (0 votes)

  • 0%

    Autre (laisser un commentaire ci-dessous)

    (0 votes)


0 votes au total

Votez maintenant


Si vous connaissez un combat ou un événement récent qui, selon vous, pourrait avoir été ignoré, ou une promotion qui pourrait attirer votre attention, veuillez nous en informer sur Twitter – @JedKMeshew et @AlexanderKLee – en utilisant le hashtag #MissedFists.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *