Jon Jones réprimande les médias du MMA, ses camarades de combat pour s'être concentré sur lui pendant la pandémie


Jon Jones, UFC 247
Image: @Jonnybones sur Instagram

Le champion des poids lourds légers de l'UFC, Jon Jones, a beaucoup fait la une des journaux ces dernières semaines, à la fois parce qu'il a été récemment arrêté pour DWI et usage aggravé d'une arme à feu, et parce qu'il a été la cible de conversations trash d'autres combattants.

Compte tenu de la pandémie de coronavirus en cours qui provoque actuellement la mort et le chaos dans le monde entier, Jones estime que les médias MMA et ses collègues combattants ont leurs priorités mélangées.

Le champion des poids lourds légers s'est rendu sur Twitter vendredi pour partager ses griefs.

«C'est drôle de voir combien de journalistes et de combattants du MMA ne peuvent pas participer à quelques épisodes ou interviews sans en parler», a écrit Jones. « Il y a sérieusement une pandémie qui se passe les gars. N'y a-t-il rien de plus important dans votre monde. »

Jones a ensuite répondu à un fan, ajoutant qu'il avait toujours «le dernier rire».

« Et pendant plus d'une décennie, j'ai continué à avoir le dernier rire », écrit-il.

Certains lecteurs attireront probablement l'attention sur le fait que cet article fait précisément ce que Jones a déconseillé: attirer l'attention sur lui pendant une pandémie.

Ce que le Tweet de Jones n'a pas reconnu, bien sûr, c'est qu'il est l'une des figures les plus réussies et les plus reconnaissables de l'histoire des arts martiaux mixtes. Pour le meilleur ou pour le pire, au milieu d'une pandémie ou autrement, les fans sont intéressés par ce qu'il fait.

Que pensez-vous de cette critique de Jon Jones?

Cet article est apparu pour la première fois sur BJPENN.com le 24/04/2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *