Frankie Edgar prévoit toujours de passer à 135: «Je reçois un nouvel ensemble de jouets pour jouer avec»


Bien qu'il ait fait un bref détour, Frankie Edgar est toujours sur la route de la division des poids coq UFC.

L'ancien champion des poids légers devait faire ses débuts de 135 livres en janvier contre Cory Sandhagen. Mais une autre opportunité s'est présentée à lui lorsqu'il a titré l'UFC Busan contre Chan Sung Jung. Son état d'esprit était de battre « The Korean Zombie » au poids plume, puis de tomber au poids coq pour faire face à Sandhagen.

Le risque n’a pas été récompensé pour Edgar, qui a été arrêté via TKO de premier tour. Mais il a quand même pu apprendre une leçon.

« J'ai saisi une opportunité », a déclaré Edgar à MMA Fighting lors d'une apparition sur Que diable. « Je ne regrette pas d'avoir profité de l'occasion pour regarder en arrière. C’était une perte et ça craint toujours, parce que je ne peux pas revenir en arrière et changer ces choses. J'ai empilé les cartes contre moi-même plus que d'habitude.

«Je pense que ce que j'ai appris la prochaine fois, je veux mettre la balle dans mon camp et m'assurer que c'est une situation confortable pour moi. Ne pas entrer sur le territoire de l'ennemi, court préavis et tout ça. « 

Le match prévu avec Sandhagen était intrigant pour les fans de l'UFC. Un jeu, un ancien champion du monde faisant ses débuts en poids coq contre un concurrent de 28 ans en plein essor était une histoire qui s'est écrite. Mais comme cela se passe dans le MMA, les choses changent en un instant.

Maintenant, Edgar se concentre sur sa présence dans la division chargée de 135 livres.

« Je ne sais pas avec qui je vais être jumelé, mais ce sera quelqu'un de ce genre (de Sandhagen) », a-t-il déclaré. «Je voulais me battre en juin avant que (la pandémie de coronavirus) ne tombe, et maintenant je vois que le 9 mai est provisoirement programmé. Nous verrons donc ce qui se passe là-bas. Mais je voudrais y retourner (pour juin) idéalement. « 

Edgar se dirige vers ses débuts en poids coq après des pertes consécutives et un record de 1-3 à 145 livres. Avant la défaite contre Jung, l'homme de 38 ans a défié Max Holloway pour le titre poids plume UFC, et malgré un effort important, il a échoué dans une tentative de remporter un deuxième titre UFC dans une catégorie de poids différente.

Entrant dans le bassin profond et riche en talents de talents coqs, Edgar est très excité pour les confrontations potentielles à venir.

« C'est cool parce que c'est une autre extension de ma carrière », a-t-il déclaré. «J'ai passé la moitié de ma carrière chez les poids légers et l'autre moitié à 145 ans, donc j'ai un nouvel ensemble de jouets avec lesquels jouer et beaucoup de nouveaux matchs intéressants.»

Alors que le vétéran de 26 combats de l'UFC est prêt à se lancer dans le mélange de titres dans sa nouvelle division, il essaie de rester vif au milieu d'une pandémie mondiale, comme la plupart des combattants. Jusqu'à présent, il a pu s'entraîner dans un gymnase vide ou avec un partenaire d'entraînement dans son sous-sol.

Edgar espère revenir dans l'octogone au cours des prochains mois. Mais si l'approche UFC avec un calendrier plus précoce, l'offre devrait être très attrayante.

« Sur la base de ce dernier combat, je ne veux vraiment pas me lancer dans quoi que ce soit à court terme », a-t-il déclaré. «Je veux avoir un bon camp d'entraînement pour me préparer. Je suis toujours un gars du jeu, et si la situation est tentante pour moi, alors bien sûr j'y penserai.

«Je ne néglige définitivement pas (ce qui se passe dans le monde). Les préoccupations en matière de santé et de sécurité seront fortement impliquées dans ma décision concernant la pandémie. Mais je suis un athlète, et c'est ce que j'ai fait toute ma vie, c'est donc ce à quoi je veux revenir indépendamment de ce qui se passe. « 

En termes de gestion du poids, Edgar pense qu'il est déjà bien placé. Avoir 32 combats professionnels et un solide pedigree de lutte rend la discipline plus naturelle pour le vétérinaire MMA que la plupart des gens.

« Ce n'est certainement pas le moment idéal pour s'inquiéter du poids sans avoir accès à toutes les commodités et tout le reste », a-t-il déclaré. «Quand j'ai décidé l'été dernier que j'allais descendre à 135, j'ai à peu près trompé mon esprit pour ne pas dépasser 160, et je suis à peu près là. Je marche probablement autour de 157 sans vraiment essayer.

« J'ai pris mon poids au bon endroit, de sorte que lorsque j'aurai un rendez-vous en tête, je vais rencontrer un nutritionniste et me concentrer vraiment sur moi. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *