Luke Rockhold envisage un retour à l'UFC malgré les conseils de Dana White


Luke Rockhold semble vouloir se battre à nouveau malgré les encouragements du président de l'UFC, Dana White, à prendre sa retraite après son dernier revers.

Rockhold (16-5 MMA, 6-4 UFC), l'ancien champion des poids moyens UFC et Strikeforce, vient de subir des pertes consécutives par KO et n'a plus levé la main depuis septembre 2017.

Il a perdu pour la dernière fois par KO au deuxième tour en juillet dernier contre Jan Blachowicz, marquant une tentative d'explorer la division des poids lourds légers. Cela ne s'est pas bien passé et dans les mois qui ont suivi, Rockhold a exprimé son incertitude quant à son avenir dans les sports de combat.

Depuis lors, cependant, Rockhold a subi une opération à l'épaule pour réparer un labrum déchiré et une coiffe des rotateurs. Le rétablissement lui a donné beaucoup de temps pour réfléchir, et l'homme de 35 ans a déclaré qu'il était désormais plus ouvert d'esprit.

« Je viens de garder la bouche fermée (parce que je ne voulais pas prendre ma retraite prématurément) », a déclaré Rockhold à MMA UK News. «Les gens le font juste pour attirer l'attention. Je n'essaie pas de faire une grosse déclaration, faites attention quand je ne suis pas sûr. Nous y voilà. Je suis en meilleure santé et je peux avoir des démangeaisons. Nous verrons. »

Si Rockhold revient, il semble qu'un retour à la division des poids moyens serait de mise. Si cela se produisait, les informations d'identification et la valeur du nom de Rockhold le mettraient probablement en position pour un combat notable, et il a dit qu'il y avait des possibilités convaincantes.

« Beaucoup de choix intéressants (pour moi) », a taquiné Rockhold. «Si Anderson (Silva) est toujours intéressé et apparemment il l'est. Peut-être, on ne sait jamais. (Chris) Weidman a un combat à venir. Si quelque chose, il s'en sort bien, on ne sait jamais. Il y a des options. « 

Rockhold a déclaré que sa priorité absolue était de devenir complètement en bonne santé afin qu'il puisse prendre une décision éclairée en ce qui concerne sa carrière. La pandémie de coronavirus joue également un rôle dans la situation, car si l'UFC prévoit de continuer à se battre à partir du 9 mai, Rockhold fait partie de ceux qui comprennent que l'avenir n'est pas garanti.

« Nous verrons comment l'UFC et tout le monde sortent de ce coronavirus (pandémie), car cela va enterrer beaucoup d'entreprises », a déclaré Rockhold. « Je suis curieux de voir comment ces combats se déroulent. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *