Halle Berry s'est cassé les os lors du tournage avec la championne de l'UFC Valentina Shevchenko


Pour ses débuts de réalisatrice, l'actrice oscarisée Halle Berry a plongé dans le monde des arts martiaux mixtes avec un film qui met en vedette la championne des poids mouches des femmes de l'UFC, Valentina Shevchenko.

Il s’appelle «Bruised» et Berry est également le personnage principal du film, Jackie «Justice». De quoi ça parle?

« C'est un film sur une sorte de combattante MMA en disgrâce au milieu vers la fin de sa carrière, et c'est en quelque sorte le voyage qu'elle traverse pour récupérer son fils qu'elle a quitté quand il était très jeune, puis la récupérer le sens de soi et le retour de sa carrière », a déclaré Berry mardi soir lors de son apparition dans« The Tonight Show »avec Jimmy Fallon. «C'est un film qui s'est posé sur mes genoux il y a trois ans, et c'est une de ces histoires qui vient de me saisir. J'ai compris la profondeur de la douleur de cette femme. J'ai compris pourquoi elle se battait. C'est très rédempteur. « 

Ce n'était pas l'intention de Berry de jouer et de diriger le film, mais elle a assumé ce dernier rôle après que personne d'autre ne se soit connecté à l'histoire comme elle l'a fait.

« J'ai pu réécrire le film et le mettre dans un monde que je comprenais pour une femme de mon âge », a déclaré Berry. «Il a été écrit à l'origine pour une fille catholique irlandaise blanche au début de la vingtaine, et j'ai donc pu la réinventer pour quelqu'un comme moi. C'était amusant. »

Pas si amusant peut-être? Tournage de scènes avec Shevchenko. Le champion de l'UFC joue le rôle du principal rival du personnage de Berry. Les choses sont devenues assez réelles sur le plateau, quelque chose que Berry a apprécié.

« J'ai cassé des trucs sur celui-ci », a déclaré Berry. « Et tu sais quoi? C'est bon. Je me blesse toujours, mais je me suis rendu compte que lorsque vous allez fort, vous êtes forcément blessé. Lorsque vous effectuez vos propres cascades, vous êtes forcément blessé.

«Dans ce film, je combattais la vraie championne des poids mouches de l'UFC, Valentina Shevchenko. Et tu sais quoi? Elle a dû lancer de vrais coups de pied, et j'ai dû vraiment les prendre, et cela a vraiment brisé des os. C'est une bête, mais je n'aurais pas pu demander un meilleur professeur, un meilleur compagnon de scène, un meilleur partenaire de combat. Elle m'a apporté tellement de réalité. Parfois, j'avais l'impression de me battre vraiment. Par exemple, notre arbitre qui était dans le film est un vrai arbitre, et il dit à quelques reprises: «Mec, je pensais que je regardais un vrai combat» parce qu'elle a apporté tant de pouvoir et d'authenticité à nos scènes de combat. »

Comme si nous ne pouvions pas aimer Halle Berry et Valentina Shevchenko encore plus que nous ne le faisons déjà.

Le Blue Corner est l'espace blog de MMA Junkie. Nous ne prenons pas cela trop au sérieux, et vous non plus. Si vous venez vous plaindre que quelque chose que vous lisez ici n'est pas une nouvelle percutante, attendez-vous à ce que la phrase précédente soit répétée dans TOUS LES MAJUSCULES.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *