Paige VanZant prévoit de se battre, de subir une autre opération au bras et de parler d'un nouveau contrat – dans cet ordre


Paige VanZant a été un combat d'agence libre depuis plus d'un an. Une blessure persistante au bras l'a empêchée de terminer son contrat actuel.

Le combattant vétéran des poids de paille et des poids mouches s'est d'abord cassé un bras lors de sa lutte contre Jessica-Rose Clark en 2018. Elle est finalement revenue un an plus tard et a remporté une victoire sur Rachael Ostovich, mais a ensuite subi une autre fracture du bras.

VanZant a finalement subi une autre intervention chirurgicale. Elle devait combattre Amanda Ribas en mars lorsqu'elle a subi une autre pause qui l'a encore une fois fait reculer.

Selon VanZant, les problèmes persistants sont liés à une plaque implantée chirurgicalement dans son bras qui devait stabiliser l'os lors de sa première intervention chirurgicale. Mais la plaque fait maintenant plus de mal que de bien – elle ne semble pas éviter les fractures supplémentaires.

« Donc, le plus gros problème est que je dois sortir l'assiette dans mon bras », a révélé VanZant lors d'un entretien avec MMA Fighting. « Tony Ferguson a également cassé son cubitus, et il a fait retirer son assiette, c'est pourquoi il n'y a eu aucune complication. J'ai une plaque qui va à peu près de mon poignet à mon coude, et chacune d'elles a un trou de vis, j'ai donc sept vis dans mon bras.

« Chacun de ces trous de vis est techniquement un trou dans votre os, donc ce sont tous des points faibles. Ensuite, à l'avant de votre assiette et à la fin de votre assiette, il y a aussi un point faible. Parce que votre os fléchit et se plie alors que la plaque ne se plie pas, votre bras se plie autour de la plaque. Chaque fois que je l'ai cassé à nouveau, j'ai percé un trou de vis. J'ai juste besoin de retirer la plaque, donc c'est juste une autre opération que je dois attendre. »

Pendant son licenciement, tout ce que VanZant a voulu faire était de réserver un combat. Mais les problèmes persistants liés à sa blessure au bras l'ont maintenue sur la touche pendant les 15 derniers mois. Aussi décourageante que cela puisse être d'avoir une autre chirurgie, elle sait que ce sera le meilleur pour son succès à long terme.

« J'ai réussi à me battre contre Rachael Ostovich avec plaque et ensuite je ne me suis pas blessé », a déclaré VanZant. «Ensuite, je reviens de ce combat et une semaine plus tard, je me casse le bras. C'est tellement imprévisible. Je suis à peu près sur la même longueur d'onde avec les chirurgiens maintenant.

«C'était difficile pour moi au début de dire:« Oui, je vais subir la chirurgie, réparons la pause, puis prévoyons de subir une deuxième chirurgie. »Il était difficile d'accepter tout cela quand je savais combien de temps ça allait me sortir du combat. Mais finalement, c'est la bonne chose à faire. »

Bien qu'elle ait besoin d'une autre opération avant que tout soit dit et fait, VanZant prévoit toujours de réserver un autre combat dès que possible – et de s'occuper de son bras plus tard.

« La chronologie est de se battre une fois de plus [et] je serai en négociation de contrat à ce stade », a déclaré VanZant. « Je serai un agent libre. Théoriquement, cela pourrait prendre beaucoup de temps pour passer par ce processus de négociation. C'est donc le moment idéal pour subir une autre opération du bras et la guérir de la bonne façon.

« Lorsque les négociations seront terminées, j'aurai un nouveau contrat. Je vais [avoir] un combat aligné. Tout cela me donnera suffisamment de temps pour guérir correctement mon bras. »

VanZant a déclaré qu'elle ne voulait certainement pas subir une autre intervention chirurgicale, mais étant donné le diagnostic de ses médecins, elle sait que cela lui permettra d'éviter de nouvelles complications du bras cassé.

« Je pense que peu importe, si j'ai cette plaque dans le bras, ce sera un point faible », a déclaré VanZant. «Ça fait du bien. Tout semble normal. Je peux m'entraîner à 100%. Ce dernier, un mec a lancé un genou volant et je l'ai bloqué mal. Ce n'était pas de sa faute, ce n'était pas ma faute, c'était juste un accident bizarre. Ce n'était même pas comme si c'était un genou dur, mais il a percé l'un de mes trous de vis. Tant que j'ai les vis dans mon bras, ce sera difficile. »

Pour ce qui est de se battre à nouveau avec la plaque toujours incrustée dans son bras, VanZant n'est pas trop inquiète que cela lui pose des problèmes. Elle a combattu le troisième tour dans son combat contre Clark avec le même bras cassé, et elle n'a pas peur de recommencer si nécessaire.

« Les doigts croisés, je ne le casserai pas dans le combat, mais je n'épargnerai pas en attendant mon prochain combat », a déclaré VanZant. «Je sais que je fais cela depuis assez longtemps. Je me bats et je m'entraîne depuis que j'ai 15 ans, donc 11 ans. Je sais m'épargner. Je ne vais pas oublier comment me battre.

«Je sais que j'ai la confiance [que] si je me casse à nouveau le bras dans un combat, je ne vais pas arrêter. Ça ne va certainement pas me sortir du combat. « 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *