Le PFL publie environ un tiers de sa liste après le report de la saison 2020


La Ligue des combattants professionnels a publié environ un tiers de son effectif selon divers rapports.

MMABrasil a été le premier à annoncer que le PFL libérait des combattants juste un jour après avoir suspendu sa saison 2020 et déclaré qu'ils paieraient aux combattants une allocation mensuelle.

Maintenant, le PDG du PFL, Peter Murray, a révélé que la promotion devait laisser partir certains combattants. Mais, dit-il, ils ont gardé une «majorité importante» de combattants.

« Bien que nous reportions notre saison 2020, nous avons des combattants dans six catégories de poids », a déclaré Murray à FanSided MMA. « Nous conservons la majorité significative, plus des deux tiers. »

Lorsqu'on lui a demandé quels combattants avaient été libérés, Murray n'a pas donné de noms. Mais, il précise qu'ils ont été forcés de prendre des décisions difficiles pendant cette pandémie de COVID-19.

« Nous n'avons pas annoncé ces combattants, nous ne sommes donc pas libres de partager tous ces détails », a-t-il expliqué. « Mais le coronavirus a eu un impact sur les entreprises de tous les secteurs, y compris les sports, et nous avons dû prendre des décisions difficiles pendant une période très difficile. »

Il est probable que les grands noms de Rory MacDonald, Kayla Harrison, Ray Cooper III, Lance Palmer et Olivier Aubin-Mercier figurent parmi les combattants encore sur la liste.

Quant à l'allocation, Murray dit que c'est simplement une prime et qu'elle n'aura pas d'impact sur leur salaire futur. Ils voulaient aider leurs athlètes pendant cette période difficile.

« C'est un bonus absolu … si vous voulez », a déclaré Murray. «Cette allocation ne va pas être réaffectée à partir du futur spectacle [des combattants] et gagner des dollars et leurs autres engagements du PFL liés à la saison que nous reportons. C’est quelque chose que nous pouvons faire, à un certain niveau, pour les aider à traverser cette période. »

Il est intéressant que le PFL ait été contraint de libérer des combattants, mais cela ne devrait pas surprendre. C'est une période difficile pour tout le monde et PFL a été contraint de prendre des mesures d'économie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *