Le nom de Luke Rockhold abandonne Anderson Silva à la suite de «démangeaisons» pour le retour à l'UFC


L'ancien champion des poids moyens de l'Ultimate Fighting Championship (UFC), Luke Rockhold, n'a pas annoncé sa retraite des arts martiaux mixtes (MMA) car il ne voulait pas avoir à revenir sur sa parole s'il sentait jamais la démangeaison de concourir.

On dirait que ce jour n'est pas loin.

Fraîchement sorti de sa chirurgie pour réparer une épaule, le Rockhold de 35 ans garde un œil sur la pandémie de coronavirus, ainsi que sur une paire d'anciens détenteurs de titre de poids moyen, dont Anderson Silva et son rival de longue date de 185 livres, Chris Weidman.

« Je suis en meilleure santé et je pourrais avoir des démangeaisons », a déclaré Rockhold à MMA UK (transcrit par Damon Martin). « Nous verrons. Beaucoup de choix intéressants. Si Anderson (Silva) est toujours intéressé et apparemment il l'est, peut-être, vous ne savez jamais. (Chris) Weidman a un combat à venir. Si quelque chose, il s'en sort bien, on ne sait jamais. Il y a des options. « 

Rockhold avait l'œil sur Silva avant même son passage à l'UFC, grâce à une course dominante en tant que champion des poids moyens Strikeforce. Malheureusement, son premier combat à l'intérieur de l'Octogone était contre la version TRT de Vitor Belfort, semblable à Dan Hibiki combattant Shin Akuma.

Il y avait aussi son voyage malheureux jusqu'à 205 livres à l'UFC 239 en juillet dernier, qui s'est terminé aux mains de Jan Blachowicz par le biais d'un KO au deuxième tour. Rockhold n'a que 1-3 ans depuis qu'il a battu Weidman pour le bracelet de poids moyen fin 2015.

Rendez-vous en 2021?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *