Frank Trigg: « Il n'y a aucun moyen » de sécuriser les combats pendant la pandémie



L'ancienne star de l'UFC et actuel arbitre du MMA, Frank Trigg, ne pense pas qu'il soit possible de promouvoir les combats en toute sécurité pendant la pandémie de coronavirus.

Trigg a pesé sur le sujet dans une récente interview avec MMA Junkie Radio.

« Il n'y a aucun moyen de sécuriser quelque chose comme ça jusqu'à ce que nous comprenions à quoi nous avons affaire », a déclaré Trigg. «Comment pouvons-nous y faire face? Y aura-t-il un vaccin pour cette chose? Il n'y a aucun moyen de sécuriser ces choses tant que nous n'aurons pas compris cela. La même chose avec la polio, la même chose avec la lèpre. Tant que nous ne saurons pas ce que c'est réellement, comment il progresse réellement, ce qui se passe réellement avec, il n'y a aucun moyen de rendre un événement sportif sûr. »

Alors que de nombreuses promotions MMA ont effectivement cessé au cours de ces premières semaines de la pandémie, le président de l'UFC, Dana White, est déterminé à poursuivre ses activités comme d'habitude. White a été un personnel inflexible et la sécurité des combattants sera un élément clé de la prochaine carte de la promotion, prévue pour le 9 mai, mais Trigg ne pense pas qu'il soit possible de promouvoir une carte en toute sécurité.

Selon son estimation, il suffira d'une personne asymptomatique sur place pour mener au désastre. Il a donné l'exemple suivant:

« Dites un caméraman, il est à trois pieds », a déclaré Trigg. «Il essaie de pratiquer l'éloignement social, mais il est à trois pieds de distance, mais que se passe-t-il? Il va dans une épicerie. Une personne a COVID. La personne qui a COVID ne pense pas qu'il a COVID. Le caméraman ne pense pas qu'il a COVID parce qu'il a un masque, il marche. Ils touchent sans gants une chose de ketchup, ils la remettent, ils ne veulent pas la prendre, ils veulent autre chose. Ce caméraman ramasse ensuite cette chose de ketchup infectée par COVID, met dans son sac, sort et l'achète et rentre chez lui. Maintenant, il a COVID dans sa maison.

« Mais combattez vendredi, c'est mardi, il ne montre aucun signe. Rien ne se passe. C'est un caméraman qui n'est pas en contact avec tout le monde, mais il est à côté de la cage », a ajouté Trigg. « Il a COVID, mais il ne s'en rend pas compte. Ils ne savent pas qu'ils l'ont. … Tout d'un coup, il a commencé à tousser un peu, les combattants sont en dessous de lui parce qu'il doit se faire vacciner, maintenant ils ont été exposés, tout ce groupe. »

Que pensez-vous de cette évaluation du vétéran de l'UFC Frank Trigg?

Cet article est apparu pour la première fois sur BJPENN.com le 22/04/2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *